Le blogueur Touati condamné à 10 ans de prison

2

VGAYET (Tamurt) – Mis en détention préventive depuis le 18 janvier de l’année dernière, soit depuis un an et presque cinq mois, le blogueur kabyle de Vgayet, Merzoug Touati, risquait une lourde peine de prison en comparaissant, ce jeudi, au tribunal de Vgayet. Effectivement, la peine requise par le procureur semble être celle du tribunal, à savoir 10 ans de prison ferme et une amende de cinq millions de centimes.

Il est accusé d’intelligence avec la main étrangère après avoir publié une interview avec un officiel israélien qui a révélé que l’État hébreu avait une présentation à Alger par le passé. La justice aurait refusé de convoquer les témoins ni d’accorder une liberté provisoire à l’accusé. Celui-ci dénoncera les maltraitances qu’il a subies, en prison, et saisira les instances internationales mais sans suites. « Je n’ai commis aucune complicité avec une main étrangères puisque nous n’avons échangé aucun secret d’État, je n’avais aucun accès à ces secrets pour être complice de cette intelligence, mais je n’étais qu’un blogueur qui passait son temps sur le net » a souligné Merzoug Touati.

Ce jeudi matin, a eu lieu son procès et il risquait d’écoper, injustement et atrocement, d’une peine de 20 ans de prison ou peut être plus. Fort heureusement pour lui, c’est le cas de le dire avec ce pouvoir mafieux, que la peine requise est de 10 années. La population a été appelé, via les réseaux sociaux, à assister massivement à ce procès en guise de soutien à l’accusé.

Amaynut

2 COMMENTAIRES

  1. La punition pour l’exemple: le Régime militaire signifie qu’il ne laissera aucune voix libre s’exprimer
    .
    La condamnation de M.Touati sert à faire peur, à semer la terreur et montrer que l’Appareil de répression est là pour contrer tout.e.s ceux qui osent penser autrement, différemment et s’exprimer même sur la Toile. Le Régime militaire cherche à terroriser les militant.e.s dans le but de neutraliser toute tentative de mobilisation à l’approche de la mascarade électorale de 2019.

    Disons non à cette injuste condamnation ! Soutenons M. Touati, sa famille et ses proches !
    Ne laissons pas ce Régime dictatorial sévir encore impunément contre les citoyens, déjà éprouvés et frappés de plein fouet par la crise multidimensionnelle qui accable ce malheureux pays depuis 1962 ! 56 ans, ça suffit !

    Ce Régime sanguinaire et mafieux a déjà infligé au pays une  » comptabilité macabre  » qui s’élève à plus 250 000 morts, 20 000 disparus, 30 000 déplacés / déportés, 40 000 veuves, 350 000 orphelins, + 900 000 exilés, XXX milliards de dégâts matériels

    Le Régime militaire demeure malheureusement fort, du fait de l’absence d’opposition (partis foutus, car participationnistes/collaborationnistes), que la population est encore traumatisée par la Guerre interne (1991/2018) qui continue, du vide politique qui fait proliférer les extrémismes de tous bords, du soutien du Grand gendarme américain, de la caution politique de la France …..

    Exprimons notre solidarité et notre fraternité à M. Touati, à sa famille et à tous les détenus d’opinion en Algérie !

    Mobilisons-nous contre la répression et l’arbitraire, pour les droits de l’homme et les libertés démocratiques, pour la construction d’un Front unitaire véritablement oppositionnel, qui pourra  » imposer  » une véritable transition vers la Démocratie réelle et l’Etat de droit social et solidaire, moderniste et progressiste, pluraliste et laïc / séculier, ouvert sur le monde …..

  2. La Junte militaire redouble de férocité et de cruauté.
    .
    OUI, LE POUVOIR MILITAIRE ENTRETIENT DES RELATIONS AVEC L’ÉTAT D’ISRAEL
    .
    Pour avoir dit la vérité, le blogueur M. Touati risque une si lourde peine. Alors qu’on sait depuis longtemps que le Régime militaro-mafieux entretient des relations discrètes avec l’État colonial d’Israël. Un contrat sur l’achat de médicaments est signé depuis 1999, plusieurs journaux occidentaux avaient donné cette information. Le Monde (par Georges Marion, de son vrai nom Elie Baruch, sépharade, né à Alger), L’Express, Le Canard enchaîné, etc. Depuis les années 90, Le Régime dictatorial autorise les journalistes, les sportifs, les artistes et les « opposants » (hum!) à se rendre en Israël …. La Société Sonelgaz s’est équipée de matériaux israéliens, et la Sonatrach vend à prix préférentiel à l’État hébreu. Les Généraux ont déjà demandé à l’ancien Chef du Mossad / Conseiller de E. Barak, un contrat sur la formation des gardes rapprochées et l’acquisition du matériel de répression sophistiqué, Israël étant déjà réputé pour ses livraisons et son soutien aux Dictatures militaires et royalistes (l’Arabie saoudite, le Maroc, etc.)…..
    .
    LE RÉGIME MILITAIRE  » SADATISÉ  » CHERCHE A RÉUSSIR SON  » ARRIMAGE DANS L’ORBITE AMÉRICAINE  » / AMÉRICANO-ISRAÉLO-OCCIDENTALE :
    .
    Depuis les années 90 déjà, les Généraux ont entrepris un rapprochement avec l’Empire mercenaire américain, qui dispose d’une base militaire à Tamanrasset et pris un « grand morceau » au Sahara (Pétrole, Gaz, Uranium, etc.). Les Généraux savent bien que pour bénéficier du soutien stratégique et diplomatique américain, ils doivent donner des gages de bonne volonté à Washington, et se voient contraints et obligés de brader la souveraineté nationale (les GI’s au Sahara) et le Pétrole, et de nouer obligatoirement des contacts (discrets mais réels) avec l’État hébreux = le 50° État américain, dont un Contrat sur les médicaments signé secrètement à Alger en 1999 (lire Georges Marion, Le Monde, le 1° Août 1999), le gaz vendu via une Société égyptienne, des négociations pour l’achat de matériel de répression (torture  » médicalisée « , fourgons de sévices, etc.), la formation de gardes des personnalités, etc. etc.. Plusieurs rencontres déjà, depuis 1991(à Madrid). Des Généraux, et des Officiels, Boutef’ lui même (au Maroc et en Italie)…. La nomination en 2006 du Représentant officiel de la Communauté Juive, en la personne de Roger Said ( dcd en 2012), frère de la romancière Mylène Said-Meyer, Avocat et Bâtonnier de Blida, Président de l’Association des Juifs d’Algérie (agréée en 1976 par Boumédienne), l’enterrement de Roger Hanin à Alger, fils du grand résistant et militant anticolonialiste et antinazi Joseph Lévy, sont évidemment des  » gestes louables  » , (mais) qui s’inscrivent dans cette perspective de rapprochement avec Israël et de l’Amérique (et vice versa)…. L’Ambassadeur Driss Djazairi était allé jusqu’à dire à l’ONU en 2010 qu’il était disposé à  » se rendre utile pour Israël « . De même, S.A. Ghozali (sa Lettre au Maire de New York). Depuis les années 90 déjà, le Pouvoir autorise les sportifs, les journalistes, les artistes et des  » personnalités kabyles  » (c’est pas anodin, ni sans intérêt, mais très calculé) à se rendre en Israël et/ou s’afficher (Khalida, Sadi, Ferhat, Allouache, etc.) avec les Lobbyistes pro-israéliens, les Evangélistes, les BHL, Goldanel, Goasguen, Rioufol, Finkielkrault, Glucksmann, Zemmour, Elisabeth Lévy, A. Adler, etc., certains de ces « intellectuels négatifs » (selon Bourdieu) sont des « tenants de l’ordre musclé, des partisans des manières dures » avaient dédouané et déresponsabilisé la SM pour ses assassinat, attentats et massacres des années 90 … BHL avait signé deux textes dans Le Monde, en guise de soutien aux Généraux. Bref ! Explication: quand une personnalité kabyle va en Israel ou s’affiche avec les pro-israéliens: volet intérieur, ça divise-délégitime-isole-sépare = neutralise la Kabylie ; volet extérieur, ça aide le Régime militaire dans sa tentation de se rapprocher d’Israël, des USA donc.

    On le voit donc : en Algérie, la question relative à Israël est très sensible, et on ne peut penser le voyage d’une personnalité politique vers Israël sans  » l’imprimatur, l’assentiment, l’aval  » de la SM-DRS (Le Pouvoir réel) qui est plus que sourcilleux et sévère dans le domaine de la politique extérieure. C’est ladite Police politique secrète qu détermine la politique étrangère…. La question d’Israël est très sensible parce que cet État est un État colonial,  » voyou « , belliqueux, guerrier, militaro-religieux, commandé par l’Extrême droite, c’est le 50° État de l’Empire yankée, le Gendarme américain au Proche-Orient, qui opprime le peuple palestinien depuis 70 ans, agresse tous ses voisins, tue les scientifiques iraniens, irakiens et libanais, mène des expéditions punitives et meurtrières en permanence, même en Syrie qui est déjà meurtrie et dévastée depuis 7 ans, et n’avait pas hésité à bombarder la Tunisie, La Libye, l’Algérie (le port d’Annaba en 1964, et 1986), était impliqué dans l’espionnage massif du territoire algérien et dans le projet (avorté) de guerre du Maroc contre l’Algérie en 1975/76, avait soutenu la barbarie coloniale française en Algérie, avait appuyé l’organisation fasciste et terroriste l’OAS, qui était pourtant conseillée par l’ex dignitaire nazi / hitlérien, le Maréchal Gehlin (…), avait (le Mossad) assassiné le Chanteur Raymond Leyris en 1961 à Constantine (et avait tout fait) pour faire fuir les Juifs d’Algérie, alors que le FLN et le GPRA, par Le Président Ferhat ABES appelaient  » les Juifs, les Juifs berbérisés et les Berbères judaïsés  » à rester dans leur pays qu’est l’Algérie (le Congrès de la Soummam aussi)…..

    Il faut rappeler aussi que cet État colonial israélien, dominant / dominateur, a pour « idéologie dominante » le « sionisme », une idéologie raciste, car née dans l’Europe raciste et a épousé ses préceptes racistes….. et cet État voyou avait soutenu le Système fasciste ségrégationniste dit Apartheid en Afrique du Sud, et appuyé les Dictatures de l’Amérique méridionale et centrale, des dictatures conseillées par les nazis (dispersés par la CIA au lendemain de la 2° G.M), …. alors que l’Algérie avait soutenu financièrement, logistiquement et militairement l’ANC de Mandela, et c’était l’ALN qui avait entrainé les combattants de l’ANC au plus fort de la Guerre de libération même…..

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici