Yasmina Khadra murmure des excuses envers les Kabyles

0
3377
Yasmina Khadra à Tizi Ouzou, juillet 2022
Yasmina Khadra à Tizi Ouzou, juillet 2022

KABYLIE (TAMURT) – Sans citer leur nom, l’écrivain algérien Yasmina Khadra, vient d’émettre de petites excuses envers les Kabyles. C’était suite à la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux, où on voit l’ancien militaire algérien déclarer qu’il refuse de dédicacer ses livres aux Kabyles, qu’une vaste campagne de dénonciation a été enclenchée sur les réseaux sociaux.

Une campagne de rejet des déclarations racistes de Yasmina Khadra qui a dépassé les frontières de la Kabylie. Au lieu de rectifier le tir, Yasmina Khadra avait publié une déclaration où il lance un défi aux Kabyles avec un langage qui n’honore pas un homme de lettres.  » Vous avez gagné la première mi-temps, mais le match n’est pas terminé « , avait écrit Yasmina Khadra, en guise de réponse aux Kabyles qu’il ne porte pas dans son cœur manifestement.

Voyant la campagne contre lui prendre de l’ampleur, il a fini par « lâcher du lest ». L’auteur des propos racistes envers les Kabyles a choisi la fête religieuse de l’Aid pour enfin demander un semblant de pardon. « En ce jour sacré censé assainir la Foi de ses excès, je tiens à présenter mes excuses à celles et à ceux qui ont été blessés par mes propos. Qu’ils sachent qu’à aucun moment, je n’ai cherché à les offenser », écrit Yasmina Khadra, évitant évidemment de citer le mot « Kabyle ».  » Je ne suis anti-personne et je n’ai jamais refusé de dédicacer mes livres à qui que ce soit malgré mes délires », ajouta Yasmina Khadra en reconnaissant quand même qu’il a déliré.

Les excuses de Yasmina Khadra sont tardives et à vrai dire il est juste dans la contrainte de réagir à l’ampleur de la campagne de dénonciation de ses propos racistes. Yasmina Kahda n’est pas le seul algérien qui déteste les Kabyles et son cas est loin d’êtres singulier. L’histoire retiendra votre haine anti-Kabyle Monsieur Khadra.

Idir Yatafen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici