jeudi, décembre 8, 2022

Daily Archives: Avr 19, 2017

Déclaration du RPK à l’occasion du 20 Avril

KABYLIE (Tamurt) - L'anniversaire du 20 avril 1980, date historique fondamentale dans le combat pour l’amazighité et les libertés démocratiques, constitue aujourd'hui pour les peuples amazighs un moment de rassemblement autour de ces valeurs communes. En ce jour de commémoration, notre pensée va vers ces générations de militants de la cause amazighe qui ne sont plus avec nous, notamment les jeunes du printemps noir de 2001 assassinés dans l’impunité totale jusqu’à ce jour. Leurs luttes engagées jusqu'au sacrifice ultime ont permis de faire avancer notre combat et d’aboutir à quelques acquis, certes insuffisants, mais indéniables concédés par le pouvoir autoritaire et discriminatoire algérien ayant fait usage de toutes les formes de répression et d'intimidation.

Disparu depuis le 30 mars : Le corps de Saïd Djouder retrouvé et les criminels arrêtés

VGAYET (Tamurt) - Le feuilleton de l’énigmatique disparition de Saïd Djouder, ancien chef de circonscription des forêts de Vgayet et candidat sur la liste du FLN aux prochaines élections législatives, a pris fin, aujourd’hui, aux environs de midi, avec la découverte de son corps aux alentours des aiguades, en haute ville.

Selon les informations du quotidien El-Khabar : Le candidat aux législatives, Djouder Saïd, serait mort

BGAYET (Tamurt News) - Le candidat aux législatives Djouder Said, natif de Tizi N'Berber, disparu depuis le 30 mars dernier à Bgayet serait assassiné selon les informations émanant du quotidien El-Khabar.

Anniversaire du Printemps noir, le silence mystérieux de Belaid Abrika

KABYLIE (Tamurt) - Il a été propulsé par les journaux comme "Le matin" et "Liberté" mais aussi "le Soir d'Algérie" et "El watan", comme étant le porte-parole du Mouvement des Archs de Kabylie lors des événements du printemps noir de 2001, ayant suivi l'assassinat par des gendarmes à At Douala, du lycéen Guermah Massinissa. Un statut de porte parole acquis par Abrika malgré le fait que le code d'honneur du Mouvement citoyens des Archs interdisait formellement à quiconque de parler en son nom.

20 avril 1980-20 avril 2017 Il n'y aura que la marche du MAK demain

KABYLIE (Tamurt) - Il n'y a que le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK) qui a appelé la population kabyle à prendre part massivement à la marche prévue demain, jeudi 20 avril 2017, à Tizi Ouzou-ville mais aussi à Bgayet et à Tuviret.

A Skikda, on vend de la viande d’âne

ALGÉRIE (Tamurt) - La vente de la viande de l’âne devient un phénomène en Algérie. La dernière découverte a été faite avant-hier à Skikda, à l’Est de l’Algérie, où la gendarmerie a découvert une boucherie clandestine, dans la localité d'Oued Bibi plus exactement, qui écoule de la viande de l’âne dans les boucheries et restaurants de la région.

Persécuté par le pouvoir : Le café littéraire d’Aokas élit domicile dans un…café maure

VGAYET (Tamurt) - En Kabylie en général et à Aokas en particulier, le pouvoir ne cesse de provoquer la population en refusant, depuis le début de l’année, d’autoriser la tenue de conférences ni au centre culturel ni à la bibliothèque communale. Ceci coïncide avec l’arrivée d’une nouvelle chef de daïra, pourtant kabyle, qui tente d’être ce qu’elle ne peut pas être.

Appel à une grève générale des Mzabs dans tout le territoire national

COMMUNIQUE (Tamurt) - Pour maintenir la dynamique de solidarité avec le Dr Fekhar et les 180 détenus Mzabs qui s’amplifie chaque jour. Maître Salah Dabouz vient de parcourir plus de 100 Km à pied pour soutenir le Docteur Kamaleddine Fekhar qui est à son 106ème jour de sa cinquième grès de la faim. Deux militants de droits de l’homme, Ayachi Amroune et M’hamed Belabbasi, l’ont accompagné pour sa troisième étape ainsi que Slimane Tahtah, un proche du Dr Fekhar. Les deux jeunes Meziane Abane et Mohamed Bougrinat ont été embarqués par la police le premier jour après avoir réussi à marcher avec lui sur une distance de 5 ou 6 Km. Ils ont subi de longs interrogatoires pendant de longues heures au commissariat avant d’être relâchés.
- Advertisment -

Most Read