dimanche, septembre 25, 2022

Daily Archives: Avr 18, 2017

« Le gendarme Mestari était un agent en mission en Kabylie »

KABYLIE (Tamurt) - Notre petite enquête sur le gendarme qui a tiré sur le jeune Guermah Massinissa, le 18 avril 2001, n’a pas vraiment abouti aux résultats escomptés. Un ancien élu du RCD à Ath Douala nous a quand même fait certaines révélations. « Son vrai n’était pas Mestari. On dit que ce gendarme a été affecté juste quelques mois auparavant à la brigade d’Ath Douala. On ne sait pas plus sur son passé et d’où il venait au juste, et je pense que c’était un agent spécial, venu en mission dans la région », nous confie notre interlocuteur.

Il y a 16 ans, la gendarmerie algérienne tua Guermah Massinissa

KABYLIE (Tamurt) - Le 18 avril 2001, un gendarme vide son chargeur sur un jeune lycéen à l’intérieur d’une brigade de la gendarmerie d’At Douala. Benflis, premier ministre, n’avait soufflé aucun mot. Son président aussi. Zerhouni avait enfoncé le clou et a ouvert la guerre en déclarant qu’il s’agit d’un voyou éliminé. C’était le début d’un autre drame qui a ensanglanté toute la Kabylie.

Solidarité avec Fekhar : 18 personnes en grève de la faim et marche de la dignité

COMMUNIQUE (Tamurt) - Quand Salah DABOUZ m'a raconté l'histoire de Kameleddine Fekhar et ses codétenus dont le nombre dépasse les 160, j'ai vraiment cru qu'il s'agit de l'apartheid. C'était le 17 AVril 2017, à 13 h, quand on a entamé la troisième étape de la marche pour dignité allant de Médéa à Berrouaghia pour une distance d'à peut près 26 km. On était accompagné de M'hamed Belabassi et de Soufiane Tehteh.

Sur les territoires perdus de la République, la police française a peur

MARSEILLE (Tamurt) - Le dimanche 16 avril vers 9h30 du matin, 2 militants (Massinissa D. et Yugurten T.) de l’association solidarité France-Kabylie se sont rendus au marché aux puces de Marseille pour distribuer au public les affichettes du rassemblement qu’ils préparent, avec d’autres associations, à l’occasion de la célébration du printemps Berbère prévu le samedi 22 avril.

Entre candidates sans visages du FFS et voilées du RCD

KABYLIE (Tamurt) - La liste des candidats aux prochaines législatives du parti du FFS de Bourdj Bouréridj, a provoqué un tollé général, à cause des candidates qui ont masqué leurs visages. Un scandale pour le parti qui se présente comme laïc, opposant et socialiste démocrate. La direction nationale du FFS, n’a pas tardé alors à réagir.

At Waguenoun, la police menace les initiateurs de l’élevage de porcs

KABYLIE (Tamurt) - Les trois jeunes initiateurs d’un projet d’élevage de porc à Waguenoun, au nord de Tizi Wezzu, subissent des pressions terribles depuis la publication de notre journal d’un article concernant leur projet, unique en Kabylie.

2 autres dépôts de vente d’alcool fermés

VGAYET (Tamurt News) - Bien qu’il ait reçu un avis de fermeture, un vendeur de boissons alcoolisées, de la localité d’Aokas a ouvert, juste à côté de son ancien dépôt, un magasin de vente de boissons alcoolisées qu’il a transformé en bar. Ayant eu vent, la police a fait une descente et l’a surpris en flagrant délit.

Le journal vit une grave crise : Liberté absent des kiosques

ALGÉRIE (Tamurt) - Il s'agit d'une première dans les annales de la presse indépendante en Algérie. Un journal ne parait pas à cause d'une grève et d'un bras de fer entre travailleurs et direction du journal.

Les parents et amis de Saïd Djouder, le disparu, ont marché à Bougie

VGAYET (Tamurt) - Mais où est donc passé Djouder Saïd ? A-t-il été kidnappé par les services secrets ? Ce sont les questions que semblent se poser les parents et voisins de celui-ci. Le lundi matin, ils sont venus des fins fonds d’Ait Bouissi, région rurale relevant de la commune de Tizi N’Berber, région natale du disparu, pour organiser une marche avec rassemblement face au siège de la wilaya.
- Advertisment -

Most Read