jeudi, décembre 1, 2022

Daily Archives: Fév 18, 2018

40e jour de l’assassinat de Chavane Slimani en Libye

AT ALI AISSA (Tamurt News) – Tombé au champ d’honneur, en terre amazigh de Libye, il est devenu le symbole des valeurs amazigh et kabyles.  Mardi prochaine, 20 février, sa famille et ses nombreux amis se recueilleront sur sa tombe pour commemorer le 40e jour de son enterrement.

Même Ali Heddad a répondu à Naïma Salhi

ALGÉRIE (Tamurt) - Répondre aux insultes de Naïma Salhi est devenu un sport national en Algérie. Actionnée par le pouvoir pour dénigrer les Kabyles, se sont les hommes du pouvoir qui se sont empressés de lui répondre. La thèse selon laquelle le régime crée des fausses politiques pour oublier les vrais problèmes, comme la maladie de Bouteflika, se confirme de plus en plus.

Inspiré d’un roman de Youcef Dris : Réalisation d’un nouveau film à Tizi Ouzou

CULTURE (Tamurt) - Le premier tour de manivelle d’un nouveau film a été donné cette semaine dans la région de Michelet dans la wilaya de Tizi Ouzou. Il s’agit d’un nouveau film, adapté du roman « Les amants de Padovani » (éditions Dalimen-Alger) de l’écrivain Tizi Ouzéen Youcef Dris, originaire de la Haute-Ville de Tizi Ouzou.

Hué à Biskra : Ahmed Ouyahia empêché de poursuivre son discours

ALGÉRIE (Tamurt) - Il est tout à fait clair et évident que les citoyens qui ont empêché Ahmed Ouyahia de poursuivre son discours, dans la wilaya de Biskra, ont été manipulés par ceux qui veulent barrer la route au premier ministre qui veut se présenter aux élections présidentielles de 2019, avec le soutien d’une grande partie des résidus du DRS. Le lieu : une salle de conférence de la wilaya de Biskra. L’occasion : l’anniversaire de la création du Rassemblement National Démocratique (RND).

Laskri et les Baloul se disputent le FFS

ALGERIE (Tamurt) - Rien ne va plus au FFS. Le château de cartes laissé par feu Hocine Ait Ahmed commence à dégringoler. Après avoir perdu beaucoup de sièges au parlement, le plus vieux parti d’opposition en Algérie commence à perdre de son aura. La démission d’Ali Laskri, de l’instance présidentielle, a mis à nu les tergiversations qui couvaient au sein de cette formation politique.

L’amour chez les kabyles, raconté par Tassadite Yacine

AOKAS (Tamurt) - L’anthropologue, maître de conférences à l’institut des hautes études sociales de Paris, Tassadite Yacine, révélée au large public après sa publication du livre sur Ait Menguellet, a animé, ce samedi après-midi au centre culturel Rahmani Slimane d’Aokas, une conférence sur son dernier ouvrage intitulé « Souviens toi ramier » qui revient sur les plus beaux contes d’amour berbère.
- Advertisment -

Most Read