jeudi, mai 26, 2022

Daily Archives: Fév 1, 2019

Aucun candidat à la présidentielle ne parle de tamazight

ALGERIE (TAMURT) - La question de l'officialisation de tamazight ne semble intéresser aucun politicien ni aucun parti politique, en Algérie. Aucun candidat pour le moment n'a fait la moindre allusion à la langue amazighe. Le candidat de l'armée, le général en retraite, Ali Ghediri, agit comme si la tamazight n'existe pas. Pourtant, le directeur de campagne n'est autre que le kabyle Mokrane Aït Larbi. La question de la pseudo reconnaissance de la langue tamazight est complètement bannie de la scène politique.

Le fils de Feraoun dans la commission de surveillance des élections

KABYLIE (TAMURT) – S’il y a bien une citation qui ne s’applique guère concernant les ayants droits des personnalités, des hommes de culture et des héros de la révolution algérienne c’est bel et bien : « Tel père tel fils ». Sinon, comment expliquer la présence d’Ali Feraoun, fils de l’illustre romancier de renommée internationale, Mouloud Feraoun, dans la commission appelée pompeusement : la haute instance indépendante de surveillance des élections (HISE) ?
- Advertisment -

Most Read