mardi, décembre 6, 2022

Monthly Archives: Février, 2019

Hichem Aboud soutient Abdelaziz Bouteflika

PARIS (TAMURT) - Le volte-face de Hichem Aboud, ancien agent secret algérien, a surpris tout le monde. Après avoir passé des années à dénigrer la famille Bouteflika, il vient de mener campagne pour celle-ci. Il ne s'agit pas d'une blague. C'est la réalité. C'est lui même qui a annoncé qu'il recevra Abdelamalek Sellal, directeur de campagne de Bouteflika, sur le plateau de sa nouvelle chaîne de télévision.

Les Kabyles ne sont pas concernés par l’appel de 22 février

KABYLIE (TAMURT) - Un appel d'islamistes à des manifestations contre Bouteflika après la prière de vendredi prochain a été lancé. C'est pour le 22 de ce mois que Les adeptes d'Ali Benhadj ont trouvé une bonne opportunité pour réinvestir le terrain. Les initiateurs de cet appel veulent à tout prix entraîner la Kabylie avec eux. Mais les Kabyles ne sont concernés ni de près ni de loin par les appels à la mobilisation.

Qui succédera à Abdelaziz Bouteflika ?

ALGERIE (TAMURT) - Maintenant que la présidence à vie de Abdelaziz Bouteflika est une certitude, la question lancinante de sa succession se pose sérieusement. Surtout que l'Etat de santé du candidat-président n'a pas cessé de se détériorer ces dernières années. En plus de son âge : 82 ans !

Kamel Eddine Fekhar soutient le général Ali Ghediri

MZAB (TAMURT) - la nouvelle est tombée tel un couperet en Kabylie et au pays des Mozabites. Kamel Eddine Fekhar, l'homme qui a défié le régime raciste algérien, vient d'annoncer son soutien au général Ali Ghediri.

Le maire d’Agouni Gueghrane veut retirer le portrait de Dda Slimane et de Dda Lmulud

AGOUNI GUEGHRANE (TAMURT) – Il se passe des choses étranges à la commune d’Agouni Gueghrane. La mairie (RCD) de cette localité, qui a vu naitre le légendaire Slimane Azem, symbole inoxydable de toute la Kabylie, a voulu démonter, hier, le portrait de Dda Slimane et de Mouloud Mammeri accroché au fronton du centre de santé de la localité, à l’aide d’un trax. Stupéfaits mais courageux, les vaillant enfants d’Agouni Geghrane se sont physiquement opposés à cette méprisable action commandée par des officines anti-kabyle aux contours obscurs.

Personne ne veut mener de campagne en faveur de Bouteflika à Tizi Ouzou

TIZI OUZOU (TAMURT) - Cette fois, l'Etat algérien peine à recruter des serviteurs, en Kabylie. Tout le monde se méfie du cinquième mandat. Ouahab Aït Menguelet, le maire de Tizi Ouzou, refuse le poste de coordinateur de campagne. Même les Kabyles de services les plus zélés se méfient.

Tizi Ouzou : les élections présidentielles restent un non-événement

KABYLIE (TAMURT) - Au moment où l'heure est théoriquement à la précampagne électorale pour les élections présidentielles du 18 avril, malgré la victoire certaine...

Algérie, vers un scénario à la Libyenne

ALGERIE (TAMURT) - L'Algérie est au bord du chaos. La candidature d'Abdelaziz Bouteflika, provoque enfin un début de soulèvement populaire. Par tout en Algérie des jeunes sortent dans la rue pour demander la chute du régime. C'était de la même manière que les Libyens se sont soulevés en 2011. Des gradés de l'armée et de la police appellent le peuple à se révolter. La situation est très critique et grave au même temps. La panique s'est emparée des décideurs.

Que deviendrait la Kabylie, si le régime algérien chutait ?

KABYLIE (TAMURT) - La révolte populaire en Algérie risque de tourner au vinaigre. La Kabylie, qui était toujours emportée par la tourmente des guerres et des manifestations algériennes, ne s'en est jamais sortie gagnante. son implication dans les affaires de l'Algérie a toujours été préjudiciable à son honneur et à sa réputation.

Allaoua Rabhi : la majorité des membres de l’académie n’ont rien à voir avec tamazight

KABYLIE (TAMURT) - L'avis de l'universitaire Allaoua Rabhi, l'un des premiers universitaires kabyles à avoir obtenu un doctorat en langue et culture amazighes (université Abderrahmane Mira de Bgayet) au sujet de l'académie algérienne de langue amazighe a enfin donné publiquement. Allaoua Rabhi a révélé que la majorité des membres de cette académie n'ont rien à voir avec la langue tamazight.
- Advertisment -

Most Read