Grand militant de la cause berbère : Une place publique « Mohamed-Haroun » à Akbou

2
Mohamed-Haroun
Mohamed-Haroun

AKBOU (Tamurt) – Désormais, la ville d’Akbou, dans la wilaya de Bgayet aura une Place publique qui portera le nom du grand militant Mohamed Haroun. La place en question est située en face de l’hôpital d’Akbou. Aussi, une stèle à l’effigie de Mohamed Haroun sera dévoilée aujourd’hui également à Akbou.

C’est ce qu’ont indiqué les responsables de l’association Etoile culturelle d’Akbou, initiatrice principale de cette action louable qui réhabilite ainsi l’un des hommes qui a sacrifié des années de sa vie voire sa vie pour sa culture et sa langue maternelle, interdites et persécutées par le pouvoir algérien dès l’indépendance et même avant.

L’inauguration officielle de cette placette aura lieu ce mardi 22 mai à l’occasion du 22 ème anniversaire de la mort de Mohand U Harun. En plus de cette inauguration, plusieurs activités culturelles ont été mises en places par l’association culturelle l’Etoile d’Akbou en collaboration avec l’assemblée populaire communale de la même localité.  Le programme s’étale sur quatre jours depuis lundi. De nombreux écrivains et universitaires ont été conviés pour animer des conférences à l’instar de Said Chemakh et Rachid Oulebsir.

L’écrivain prolifique Rachid Oulebsir parlera du parcours de Mohand U Haroun et son apport inestimable au combat amazigh alors que Said Chemakh interviendra sur le combat pour l’amazighité, de la crise berbériste à nos jours, et répondra à la question : quelles avancées et quelles perspectives pour tamazight ? Mohamed Haroun a été un grand militant de la cause berbère durant les années de braises et les moments où le seul fait de prononcer un mot en kabyle conduisait à la prison. Mohamed Haroun est décédé le 22 mai 1996 suite à une maladie.

Tahar Khellaf