samedi, mai 28, 2022

Daily Archives: Juil 19, 2017

Libération du Dr Fekhar et de Soufghalem : communiqué du comité de soutien

PARIS (Tamurt) - Suite à la libération du Dr Fekhar et de Soufghalem,  le comité de soutien au Dr Fekhar et à ses codétenus...

L’UGTA et le FCE défendent Ali Haddad

ALGÉRIE (Tamurt) - Après avoir été humiliés et offensés par le premier Ministre Abdelmadjid Teboune, l’homme d’affaires Ali Haddad et le patron des syndicalistes Madjid Sidi Saïd, ont actionné leurs deux organisations pour ouvrir le feu sur Tebboune. Un communiqué, premier du genre mais sans doute pas le dernier, a été rendu public, ce mardi, afin de réagir à ce qui s’apparente à une guerre des clans à peine voilée.

Tizi Ouzou : Les promoteurs de l’Ansej exigent l’effacement des dettes

TIZI OUZOU (Tamurt) - Suite à un appel lancé par le collectif d’appui à la micro-entreprise (Came), un rassemblement de protestation a été observé en face du siège de la direction régionale de Tizi Ouzou de l’Office national de soutien à l’emploi de jeune (Ansej). Le sit-in a eu l’adhésion de dizaines de participants qui ne sont autres que les promoteurs ayant lancé des projets dans le cadre des dispositifs de l’Ansej, la Cnac et l’Angem.

Aucune femme kabyle n'a appelé à une baignade en bikini

KABYLIE (Tamurt) - Une rumeur fait le tour sur les réseaux sociaux faisant état d'un appel d'un groupe de femmes de Vgayet pour une baignade en bikini ou une baignade appelée "républicaine". Il ne s'agit que d'une fausse information colportée par les islamistes et les proches du régime pour des raisons évidentes.

Personne ne parle du prisonnier politique Ahmed Baba Nedjar

MZAB (Tamurt) - Le plus vieux prisonnier politique en Algérie est un Mozabite. Il croupit derrière les barreaux du régime depuis 2005. C'est Ahmed Baba Nedjar, puisque c'est de lui qu'il s'agit, qui passera le reste de sa vie en prison.

Rassemblement de solidarité avec Abbouna et Sekkouti

COMMUNIQUE (Tamurt) – Deux militants des droits de l’homme Mzabs réfugiés en Espagne, Salah Abbouna et Khodir Sekkouti, sont incarcérés injustement depuis le 6 juillet 2017 suite à un mandat d’arrêt international abusif émis à leur encontre par les autorités algériennes.
- Advertisment -

Most Read