Un député islamiste demande à Bouteflika de décréter Tizi Ouzou capitale de la culture islamique en 2019

3

ALGERIE (Tamurt) – Un député algérien de la mouvance islamiste, répondant au nom de Hassan Aribi, a rédigé une lettre à Bouteflika pour lui demande de « décréter la ville de Tizi Ouzou capitale de la culture islamique en 2019 ».  Ce député, qui n’avait jamais évoqué la Kabylie auparavant, est une énième provocation envers une région qui a rejeté de toutes ses forces l’islamisme. Même les musulmans kabyles ont toujours  rejeté les islamistes.

Ce député sait pourtant bien que les Kabyles ne le portent pas dans leurs cœurs. La Kabylie est une terre de tolérance. Elle est peuplée de musulmans, de chrétiens mais aussi d’une bonne partie d’athées. La Kabylie a d’énormes problèmes sur le plan économique, culturel, sécuritaire et politique que le ce député islamiste a balayé d’un revers de la main pour n’évoquer que l’islamisme.

Par ailleurs, on ne peut que comprendre par l’appel de ce député à faire de Tizi Ouzou la capitale de la culture islamique en 2019 qu’un plan se prépare pour basculer la Kabylie vers le radicalisme islamique. Il y a deux jours, des salafistes avaient appelé à oragniser la prière de l’aïd au stade de Tizi Ouzou, comme les Talibans le font   en Afghanistan.

Ravah Amokrane

3 COMMENTAIRES

  1. L’arabe n’a jamais été un ogre. Juste un mot qui est devenu la risée du monde. Regardez ce qui se passe, vous comprendrez que les algériens n’ont rien à voir avec ce monde.

  2. La culture et la civilisation berbère, plusieurs fois millénaire et ancestrale, sera toujours là pour donner à l’Algérie une image d’un pays riche par sa diversité et par l’intelligence de ses hommes. Le débat actuel n’est autre que le résultat d’un égarement un moment donné de l’histoire de ce beau pays. Opposer le terme « islamiste » au terme « kabyle » est une chanson dépassée qui a fini par tomber en désuétude, depuis quelques temps déjà. Les apôtres de cette thèse oublient que les véritables musulmans sont les kabyles qui ont donné à ce pays les meilleurs Oulémas de la région. Lisez l’histoire de Tizi ouzou et de Béni Ourtilane. Il faut arrêter cette agitation inutile qui n’a servi que les incultes et ceux qui se servent de l’Islam pour remplir leurs poches et leur ventre.

  3. Un jour il conviendra de cesser de faire le procès des Islamistes en, voulant faire croire à vos lecteurs, qu’ils sont différents des autres musulmans. Tout cela est loin d’être un combat de groupes idéologiques ennemis des Kabyles, mais bel et bien une guerre entre arabes Algériens et berbères Algériens, une guerre de culture « comment faire disparaître et humilier à jamais les autochtones de cette terre ». Moi, en ma qualité de Kabyle, bien que profondément Algérois, je vomis chaque jour davantage la petitesse Kabyle devant l’ogre Arabe.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici