mercredi, novembre 30, 2022

Daily Archives: Déc 2, 2015

Pourquoi pas une désobéissance civile en Kabylie ?

KABYLIE (Tamurt) - Le peuple kabyle ne peut pas rester éternellement sous la domination des militaires algériens et leurs régies racistes. Les nouvelles générations perdent patience. Les jeunes veulent réagir et prendre leur destin en main. Si le MAK a opté pour la voie pacifique, les jeunes veulent passer à l’action.

Les Sahraouis marocains refusent de prendre les armes

LAAYOUNE (Tamurt) - Les responsables du Polisario et les services secrets algériens sont confrontés au refus catégorique des habitants des provinces du sud marocain de prendre les armes. Les Sahraouis désobéissent au Polisario et affichent leur fidélité à leur patrie. Ils ne sont pas tous d’accord avec le régime en place mais ils refusent n’en plus de suivre le plan machiavélique d’Alger et de l’organisation terroriste, le Polisario.

Octobre 88 est de retour à Rouiba

ALGER (Tamurt) - Inquiets pour l’avenir de leur entreprise ciblée par une probable privatisation, les travailleurs de la SNVI de Rouïba ont saisi l’occasion du retard de payement de leur salaire du mois de novembre pour descendre dans la rue, ce mardi 1er décembre. Les forces de l’ordre ont intervenu et des émeutes ont éclaté conduisant à l’arrestation d’une vingtaine de protestataires.

Lakhdar Sennan : une voix une œuvre

Lakhdar Sennan : l’auteur de la magistrale chanson « Adrar-iw », cette fresque verbale du vécu kabyle sublimé, revient avec un nouvel album « Dayni kan ». Une œuvre commise comme une fragmentation d’où s’engouffre une poésie exquise portée par des mélodies qui transporte jusqu’au tournis. Tissée tel un chapeau de paille, les vers s’enlacent et forment des tresses cousues d’un fil rare. Portée à l’oreille, la magie s’opère et s’installe dans l’esprit.

L’ex-wali de Bougie dans les filets de la justice suite à la plainte du maire de Tinebdar

SIDI AICH (Tamurt) - Malgré la mutation d’Ahmed Touhami Hamou de Bgayet vers Témouchent, le feuilleton judicaire qui l’oppose au maire de Tinebdar, Braham Bennadji, n’est pas prêt de s’achever. L’ayant esté en justice pour l’avoir insulté et diffamé, le maire de Tinebdar a, apparemment, été pris au sérieux par la justice algérienne pourtant aux ordres de l’état et de leurs commis.
- Advertisment -

Most Read