mercredi, juillet 6, 2022

Daily Archives: Déc 4, 2015

193 postes de travail pour près de 10.000 candidats 

BGAYET (Tamurt) - Ce jeudi, il y a eu près de dix mille candidats qui se sont présentés aux différents centres d’examen, implantés dans la commune de Bgayet, pour concourir pour une trentaine de postes d’intendants, une quarantaine de sous-intendants, une trentaine de conseillers pédagogiques et de formation, une vingtaine d’adjoints archivistes et 70 postes de superviseurs, nouvelle appellation des surveillants.

Mise au point concernant l'association Taourirt Menguellet en France

(MISE AU POINT) - Suite à la publication de l'article:" Quand la représentativité fait défaut" paru sur Le Matin et Tamurt, respectivement les 21 et 23 novembre 2015. Nous, assemblée du village, tenons d'abord à préciser que le contenu de cet article n'émane pas de son signataire.

Le président algérien évacué en France

ALGER (Tamurt) - Les services de la présidence de la république algérienne ont annoncé un déplacement de Boutfelika en France pour un contrôle médical et une visite privée. « Son Excellence M. Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a quitté le pays ce jour, jeudi 3 décembre 2015, pour une courte visite privée en France, durant laquelle il effectuera ses contrôles médicaux périodiques, sous la direction de ses médecins traitants », lit-on sur le communiqué de la république repris par l’APS.

At Douala : Le maire accusé de pratiques maffieuses

AT DOUALA (Tamurt) - Des élus de la commune d’At Douala ont dénoncé dans une déclaration la gestion de leur municipalité par le maire. « Le maire aidé par une minorité d’élus dont leur soutien ne s’explique que par souci de préserver leurs rémunérations et avantages, mène délibérément les affaires de la commune vers le blocage », écrivent-ils.

Escalade de la violence dans le Mzab, le MAM dénonce

MZAB (Tamurt) - Après l'arrestation illégale et arbitraire du Dr. Kamaleddine FEKHAR, président du mouvement pour l'Autonomie du Mzab, ainsi que de la quasi-totalité de la direction et des militants du mouvement, les autorités algériennes s’attaquent maintenant aux familles des cadres du MAM.
- Advertisment -

Most Read