mardi, juillet 5, 2022

Monthly Archives: Juin, 2018

Alors que Hannachi n’y a jamais mis les pieds Le président de la JSK, Mellal, chez le rebelle

KABYLIE (Tamurtà - Chérif Mellal, président de la Jeunese sportive de Kabylie (JSK) était parmi les personnalités ayant tenu à se rendre à Taourirt Moussa ce lundi  25 juin 2018 à l’occasion de la commémoration du 20 ème anniversaire de l’assassinat de Matoub. Chérif Mellal, en se rendant à Taourit Moussa était accompagné d’une forte délégation de la JSK.

Des intellectuels proposent : Le 25 juin, une journée contre les assassinats politiques

ALGÉRIE (Tamurt) - Un groupe de près d’une centaine d’intellectuels, écrivains, militants et personnalités viennent de lancer un appel, à l’occasion du vingtième anniversaire de l’assassinat de Matoub Lounès, pour faire de la journée du 25 juin une journée contre les assassinats politiques.

Taourirt Moussa : Des milliers de kabyles chez Matoub Lounès

KABYLIE (Tamurt) - Ils n’étaient pas des centaines mais des milliers de personnes de tous les âges à avoir fait le déplacement ce lundi 25 juin 2018 au village natal du rebelle, Taourirt Moussa, afin de prendre part à la commémoration du vingtième anniversaire de l’assassinat de Matoub Lounès. Il y avait, en cette journée caniculaire, beaucoup de femmes, énormément de jeunes, des vieilles et des vieux et même des handicapés.

Naissance officielle de l’académie amazighe en Algérie

ALGERIE (Tamurt News) - Quand le pouvoir algérien veut quelque chose, il ne rencontre aucune opposition à l’assemblée populaire. Ce lundi, il a fait passer comme une lettre à la poste le projet de création de l’académie de la langue amazighe.

Malika Matoub a traité les indépendantistes kabyles de « soûlards » !

KABYLIE (Tamurt) - Grave dérapage de Malika Matoub, ce lundi sur les ondes de la radio publique algérienne locale de Tizi Ouzou. Malika Matoub qui a axé sa longue intervention, lors du journal parlé de midi, sur les militants et indépendantistes kabyles, qu’elle a dénigrés sans retenue et avec une haine incroyable, n’a pas hésité à franchir le Rubicond.

URK: « Lounès, la République kabyle verra le jour »

TAOURIRT MOUSSA (Tamurt) - A l’instar de tous les mouvements et associations kabyles de part le monde, l’URK vient de rendre hommage à Lounès Matoub à sa manière. Les militants de l’Union pour la République Kabyle ont  préféré se rendre sur le lieu où Lounès a rendu son dernier soupire un certain maudit 25 juin 1998 à Tala Bouânane. Très nombreux, ils se sont tous, recueillis à l’endroit où le symbole de la Kabylie moderne et libre est assassiné par une force officiellement occulte mais que tout le monde sait que l’ordre d’abattre Lounès à été signé dans les bureaux des services de renseignements algériens.

Paris, un hommage grandiose pour Matoub Lounès

PARIS (Tamurt) - Les Kabyles de Paris ont rendu un vibrant hommage à Matoub Lounès au Bataclan, comme prévu. Un gala artistique, organisé par Nadia Matoub, inoubliable, a été animé par des artistes kabyles qui n'ont pas hésité une seconde pour dire oui à l'appel de la femme du rebelle. 20 ans après la disparition de Matoub, l'enfant d'At Douala est adulé par tous les Kabyles.

Des islamistes et des voyous empêchent un gala de Brahim Tayab à Tizi Ouzou

TIZI OUZOU (Tamurt) - Le comité de quartier des genêts de la ville de Tizi Ouzou a vu l'organisation d'un gala artistique empêché à deux reprise par des islamistes et des voyous. Le gala devait être animé par le célèbre chanteur Brahim Tayab, mais les voyous et les islamiste ont posé leur veto. Pourtant les organisateurs avaient une autorisation délivrée par la mairie pour le 8 juin dernier. Une autre tentative pour organiser ce gala s'est heurtée au même problème, mais les organisateurs ne perdent pas espoir.

Quand elle était ministre, Khalida Toumi avait refusé d’autoriser un film sur Matoub

KABYLIE (Tamurt) - Khalida Toumi, ancienne cadre du RCD (Rassemblement pour la culture et la  Démocratie-RCD) ayant rejoint le clan de Bouteflika après l’élection de ce dernier, a refusé de livrer une autorisation pour la réalisation d’un film professionnel sur le repère du combat identitaire amazigh, Matoub Lounès.

Académie algérienne de langue tamazight : Des intellectuels kabyles expriment leurs appréhensions

TAMAZGHA (Tamurt) - La création imminente de l’académie algérienne de langue tamazight continue de susciter des appréhensions dans les milieux intellectuels et militants kabyles. Des craintes sérieuses sont exprimées concernant le risque que cette académie soit dévoyée de sa véritable mission ou confiée aux imposteurs. Ainsi, dans un nouvel appel rendu public par l’écrivain kabyle Brahim Tazaghart, il est rappelé que la loi organique portant création de l'académie Algérienne de la langue Amazighe n'est pas la loi organique portant mise en oeuvre de l'article 4 de la constitution. « Les choses doivent êtres claires afin d'éviter toute confusion ou faux débat. La loi organique portant mise en oeuvre de l'article 4 doit définir les fonctions de la langue officielle, les champs d'applications, les moyens institutionnels qui seront mis à sa dispositions... », est-il encore souligné dans le même appel.
- Advertisment -

Most Read