lundi, octobre 3, 2022

Daily Archives: Juin 8, 2018

DARGUINA : La population ferme la route pour contester un verdict 

DARGUINA (Tamurt) - Il n y a plus d’autorité de l’état en Algérie. C’est tout le monde qui agit à sa guise. Alors que deux des leurs ont été incarcérés et condamnés à un an et demi de prison ferme, les habitants de la localité d’Ait Anane, dans la commune de Darguina, ont procédé à la fermeture de la route nationale n° 9, reliant Vgayet à Sétif, depuis le mercredi et hier, jeudi, la route était encore fermée. Aucune  solution ne se profile à l’horizon quant à son éventuelle réouverture.

Figure de proue du MCB: Djamel Zenati dénonce la répression du pouvoir algérien

TAMAZGHA (Tamurt) - Les langues commencent-elles à se délier, du moins en Kabylie, pour dénoncer les campagnes de répression tous azimuts qui s’abattent, ces derniers temps, sur tout auteur de tentative d’expression libre ? Il y a fort à parier que c’est vraiment le cas. En tout cas, Djamel Zenati, l’un des vingt-quatre détenus du printemps berbère et militant politique de longue date, ancien cadre du FFS et directeur de campagne à la présidentielle de Hocine Ait Ahmed, vient de signer une réaction énergique par rapport à tout ce qui se passe en Algérie et plus particulièrement en Kabylie. Dans sa déclaration, Djamel Zenati parle de répression féroce et systématique qui s'abat sur toute forme d'expression libre.

Alerte à Alger après l’annonce des poursuites judiciaires contre Khaled Nezzar

ALGER (Tamurt) - Ce que les décideurs algériens craignaient le plus depuis 1962 est arrivé. Il s'agit de la comparution de l'un d'eux devant un Tribunal International. Khaled Nezzar est gravement accusé par la justice Suisse. On lui reproche d'avoir cautionné des crimes contre l'humanité et des tortures en masse. Les accusations sont d'une extrême gravité. L'ancien général, ancien sous officier de l'armée française durant la guerre de libération, risque de longues années de prison. C'est la panique à Alger. Les généraux, plus particulièrement les anciens, tremblent.

Puritanisme et rigorisme : Nostalgie réactionnaire des islamistes

Contribution (Tamurt) - Loin de l’hypocrisie putride des ramasseurs de fretins, il ne peut y avoir de changement du système sans passer par des conflits éventuellement durables, car aucune partie n’est réellement prête à abandonner. Il en est autant du passage de l’autoritarisme vers l’islamisme que vers la démocratie. Un constat est à faire. Aucune transition n’a encore abouti dans les pays arabes. Tous les pays arabes qui disaient s’être engagés dans un processus de démocratisation n’ont jamais pu faire aboutir ce régime.
- Advertisment -

Most Read