jeudi, décembre 1, 2022

Daily Archives: Juil 25, 2016

Destruction de 100 000 antennes paraboliques par les autorités iraniennes

IRAN (Tamurt) - Les autorités iraniennes ont détruit 100 000 antennes paraboliques et autre matériel de réception de la télévision par satellite. C’est à coup de pelles mécaniques que ledit matériel a été détruit.

La coureuse des vents arrive, enfin, à Aokas

AOKAS (Tamurt) - Dans l’après-midi du samedi, Louenas Hassani, auteur établi au Canada, a animé une conférence au centre culturel d’Aokas, sa ville natale, durant laquelle il présenta son roman titré « La coureuse des vents »

Boualem Sansal parmi les 16 meilleurs écrivains

ALGERIE (Tamurt) - Alors qu'en Algérie, ses 'frères" ne cessent de le dénigrer et de s'en prendre à lui, souvent à tort, Boualem Sansal, l'écrivain de renommée internationale (n'en déplaise aux plumitifs d'Alger dont l'aura ne dépasse guère le Boulevard Didouche Mourad), continue de glaner les reconnaissances.

Le siège du club de cyclisme de Bgayet cambriolé

BGAYET (Tamurt) - Dans la soirée de vendredi à samedi, le club de cyclisme de Bgayet (Vélo Club Bougiote), a été victime d’un vol. En effet, huit vélos dont les prix varient entre 45 000,00 DA et 60 000,00 DA ont disparu dudit siège, sis au niveau de ce quartier.

Découverte d’un cadavre à Larvaa Nath Irathen

.TIZI WEZZU (Tamurt) - Les habitants du village de Tizi N’Semlal, dans la localité de Larvaa Nath Irathen, à environ 25 km au sud-est de Tizi Wezzu, ont été secoués ce matin par la nouvelle de la découverte d’un corps sans vie dans un chantier. La nouvelle a fait le tour de la région en un laps de temps. La victime, selon des sources de la protection civile de Tizi Wezzu est âgée de 43 ans.

Ali Feraoun : « mon père était musulman »

KABYLIE (Tamurt) - Le fils de Mouloud Feraoun, Ali Feraoun, a réagi à certaines informations faisant état de la non-islamité de son père. Une information colportée par certains sites électroniques qu’il renie en bloc.

La labellisation de la figue kabyle se dessine

KABYLIE (Tamurt) - Avec la réunion tenue, cette semaine, par les cadres des services agricoles avec les agriculteurs, le processus de labellisation de la figue d’Ath Maouche est sur le point de s’achever. Avec près de 300.000 quintaux de production annuelle sur une parcelle globale de plus de 2300 hectares, la douzaine de communes de la région d’Ath Maouche est en passe de frayer un chemin vers le marché mondial pour son produit.
- Advertisment -

Most Read