vendredi, août 19, 2022

Daily Archives: Sep 11, 2016

Assemblées de Kabylie face aux walis: Comme un serf face à son maître

KABYLIE (Tamurt) - À défaut de peser sur les décisions politiques, culturelles ou économiques en Kabylie, l’Assemblée Populaire de Wilaya, censée être un contre-pouvoir élu face à un Exécutif dont tous les membres sont, eux, choisis et nommés par le pouvoir central d’Alger, cette Assemblée donc, accepte d’être un faire-valoir du préfet qui lui confie les tâches secondaires. Un peu comme le seigneur et son serf.

Lors d’une conférence sur son livre la morsure du coquelicot : Sarah Haider prédit une révolte armée en Algérie

AOKAS (Tamurt) - La journaliste et romancière Sarah Haider a animé, ce samedi après-midi, une conférence à la bibliothèque communale d’Aokas. Elle a donné un large aperçu sur son dernier roman « La morsure du coquelicot » lequel est une sorte d’hymne à la liberté, à l’insoumission, à la poésie et à l’amour.

Boumediene aux abords du Nil durant la guerre de libération !

ALGERIE (Tamurt) - Les gens font la guerre les autres gouvernent, disent les historiens. L’Algérie n’a pas échappé à cette logique politique. Cette photo qui illustre le criminel Boukherouba, alias Boumediene, couler des jours paisibles au Caire, aux abords du Nil plus exactement, au moment même où les kabyles et les Chaouis tombaient comme des mouches sous les bombardements et les balles de l’armée Française pour libérer toute l’Algérie.

Le pouvoir veut récupérer Farid Ferragui

KABYLIE (Tamurt) - Décidément, le pouvoir algérien ne veut lâcher aucun symbole de la Kabylie sans ternir son image et lui porter atteinte d’une manière ou d’une autre. Tout le monde sait qu’actuellement les artistes kabyles se divisent en deux. Il y a la première catégorie et elle est majoritaire d’ailleurs et fort heureusement. Celle-ci est constituée des chanteurs n’ayant jamais accepté de marchander leur dignité ni de vendre leur honneur au pouvoir Quel que soit le prix que le système qui gouverne l’Algérie y met.

Le prix Mohia sera décerné le 7 décembre

KABYLIE (Tamurt) - Le prix Mohia de la meilleure dramaturgie en langue amazighe sera décerné, cette année, le 7 décembre prochain. Il s'agit pour rappel, de la troisième édition et ce sont pas moins de trois dramaturges qui auront la chance d'être distingués et primés puisque ce sont les trois meilleurs qui seront sélectionnés.
- Advertisment -

Most Read