dimanche, mai 29, 2022

Daily Archives: Fév 3, 2017

Université de Tizi-Ouzou : Un colloque sur Mouloud Mammeri en … langue arabe

TIZI WEZZU (Tamurt) - Quand il s'agit de la langue et culture amazighes, le pouvoir algérien fait preuve d'un esprit vraiment sournois. Le 28 février prochain, l'université Mouloud Mammeri compte commémorer l'anniversaire du décès de l'écrivain et chercheur kabyle, l'un des précurseurs de la recherche dans le domaine amazigh. L'initiative est louable surtout qu'elle coïncide avec le centenaire de la naissance du fils de Taourirt Mimoun, à Ath Yanni, n'était-ce le fait qu'il s'agisse d'un cadeau empoisonné.

Nuire à l’islam et la politique de deux poids deux mesures

COMMUNIQUE (Tamurt) - La contrainte en vertu ne donne pas de vertueux et la contrainte en croyance ne donne pas de croyants. Seule la liberté est la base de la décision. ''Nulle contrainte en religion''. Le procès de Rachid Fodil et de Hicham Daif le 31/01/17 commence à 11h15 et finit à 12h30. Les prévenus sont appelés par le juge qui a lu les chefs d'accusation d'atteinte à l'islam et à son prophète (qsssl), en vertu de la loi 144 bis de 2006.

Nuire à l'islam et la politique de deux poids deux mesures

COMMUNIQUE (Tamurt) - La contrainte en vertu ne donne pas de vertueux et la contrainte en croyance ne donne pas de croyants. Seule la liberté est la base de la décision. ''Nulle contrainte en religion''. Le procès de Rachid Fodil et de Hicham Daif le 31/01/17 commence à 11h15 et finit à 12h30. Les prévenus sont appelés par le juge qui a lu les chefs d'accusation d'atteinte à l'islam et à son prophète (qsssl), en vertu de la loi 144 bis de 2006.

La mairie d’Annaba rejette les prénoms amazighs

ALGÉRIE (Tamurt) - L’administration coloniale algérienne s’est à nouveau érigée en matamore devant un citoyen chaoui résidant à Annaba, en l’occurrence, Abdelmajid Labidi, qui s’est vu refuser l’inscription de sa nouveau-née au registre d’état civil de la ville éponyme.

Les RN 9 et 43 bloquées pendant 24 heures.

SOUK EL TENINE (Tamurt) - Depuis mercredi, aux environs de midi, jusqu’au lendemain, jeudi vers midi, les routes nationales n° 9, reliant Bgayet à Sétif, et n° 43, reliant Bgayet à Jijel, étaient fermées à la circulation par les habitants de la coquette ville de Souk El Tenine qui ont tenu à rejeter la liste de la première tranche des pré-bénéficiaires de logements sociaux.
- Advertisment -

Most Read