lundi, octobre 3, 2022

Daily Archives: Fév 2, 2017

Des demandeurs de logements ferment la route d’Ouaguennoun

TIZI WEZZU (Tamurt) - A chaque fois qu'il s'agit de dénoncer une injustice, les citoyens de Kabylie n'ont d'autres recours que celui d'organiser des actions de rue car, très souvent, les portes du dialogue avec les responsables sont fermées. Elles sont fermées parce que la politique de la sourde oreille a la peau dure dans un pays où l'injustice est devenue la norme.

Communiqué du collectif de militants kabyles pour la défense des droits humains

COMMUNIQUE (Tamurt) - Le collectif de militants kabyles pour la défense des droits humains est né dans des conditions particulière, où la répression des activistes politiques et associatifs prend des proportions dangereuses et l’atteinte à mainte reprises aux droits fondamentaux des citoyens. Constitué de militants soucieux de l’avenir des droits humains et du respect de la vie humaine en Kabylie et ailleurs

Grève à l'école hôtelière de Tizi Ouzou

TIZI WEZZU (Tamurt) - A partir du 6 février prochain, les travailleurs de l'école hôtelière de Tizi Ouzou (Institut national d'Hôtellerie et de Tourisme-INHT) observeront une grève qui durera trois jours, a-t-on appris. La décision d'observer ce débrayage a été prise par la section syndicale locale de l'Union générale des travailleurs algériens qui dit avoir épuisé toutes les voix de régler le conflit sans être obligé de paralyser l'établissement.

Algérie/Kabylie : deux conceptions diamétralement opposées du droit et de la justice

COMMUNIQUE (Tamurt) - A l’appel du Collectif de Militants kabyles pour la Défense des Droits Humains (CMKDDH), la société kabyle, fidèle à ses idéaux de justice et de liberté, s’est mobilisée contre le racisme, la répression et le totalitarisme de l'État algérien qui amnistie, protège et honore des terroristes sanguinaires , pendant qu’il emprisonne, torture et assassine à petit feu des militants pacifiques qui ne réclament que leurs droits légitimes.

Tizi-Ouzou : Commémoration du 57e anniversaire de la mort d’Imache Amar

TIZI WEZZU (Tamurt) - La ville de Tizi Wezzu et le village Ath Mesbah (à Ath Douala) abriteront, les 5 et 6 février, des journées commémoratives du cinquante-septième anniversaire du décès du militant nationaliste Imache Amar, originaire d'Ath Mesbah dans la région d'Ath Douala. Cette évocation est placée sous le thème de "Imache Amar, un intellectuel dans le Mouvement national" et verra la participation de nombreux conférenciers et auteurs.
- Advertisment -

Most Read