L’église d’Ighram fermée

0
L’église d’Ighram fermée
L’église d’Ighram fermée

Akbou (Tamurt) – La cabale contre les églises en Kabylie continue. Cette fois, c’est la salle de culte « Ville de Refuge » d’Ighram, dans la région d’Akbou, qui a été mise sous scellés par la gendarmerie, dépêchée spécialement par le nouveau wali de Bgayet qui en aurait donné l’ordre.

Les gendarmes se sont présentés de bon matin, ce mardi, pour y apposer les scellés sur la porte d’entrée de cette église de fortune. Les adeptes sont étonnés de cette décision de l’administration au moment où la Kabylie bouille. Elle a été ouverte, il y a cinq années de cela, sans qu’aucun incident n’y soit enregistré. Par ailleurs, dans les régions du pays, l’administration semble lâcher du leste. Trois lieux de culte ont été rouverts dans la région oranaise au moment où en Kabylie on ferme tout ce qui n’est pas musulman.

Toutefois, les adeptes de cette église, au nombre d’un demi-millier pour la région d’Akbou, ne comptent pas rester les bras croisés. Ils iront voir le wali et pourquoi pas le ministre du culte pour demander des explications au sujet de cette décision abusive.

Amaynut pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici