Les Kabyles s’organisent face au coronavirus

0
Les Kabyles s'organisent conte le COVID-19
Les Kabyles s'organisent conte le COVID-19

KABYLIE (TAMURT) – Devant le retrait des autorités algériennes, qui ont complètement tourné le dos à la Kabylie, en ce moment de menace sérieuse du coronavirus, les Kabyles savent pertinemment qu’ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes.

Des médecins et infirmiers s’engagent dans les structures sanitaires, avec des moyens très limités, à faire face à la situation. Les comités de villages lancent des campagnes de désinfection dans les villes et villages. Des commerçants comptent aussi livrer des produits de première nécessité aux personnes malades et âgées. Sans attendre les instruction du régime d’Alger, les kabyles ont annulé toutes manifestations, fêtes ou cérémonies. Les campagnes de sensibilisation se multiplient à travers toute la Kabylie. Pour le moment, les autoritaires coloniales observent un silence et un retrait qui en dit long sur la nature du régime d’Alger.

L’université de Tizi Ouzou, de son côté, a pris la décision de prendre en charge les analyses des cas détectés pour ne pas attendre l’institut Pasteur d’Alger, connu pour son manque de fiabilité et la lenteur dans le traitement des analyses. La fabrication des gels désinfectants est aussi prise en charge par l’université de Tizi Ouzou. Les Kabyles à travers les villes et villages s’auto-organisent et ne compte nullement sur les autorités algériennes qui sont accusées de ne rien faire volontairement contre le virus COVID-19.

Nadir S.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici