lundi, novembre 28, 2022

Daily Archives: Oct 20, 2012

Marche demain à Azeffoun pour exiger la libération de l’otage – Le MAK appelle à la mobilisation et à une participation massive

Le MAK qui constate qu’en « Kabylie qui enregistre son 71e kidnapping, les quelques entrepreneurs, qui y restent sont la cible permanente du délit du même genre » et de poursuivre : « Armés de leur seule conviction et fidélité à la région, ils tentent tant bien que mal de résister face à la déferlante des intégristes, de l’Administration et des ravisseurs ».

Larbaâ Nath Irathen : Découverte d’un cadavre d’une femme

Un autre crime a été commis ces derniers jours à Larbaâ Nath Irathen, 20 km au sud-est de Tizi-Ouzou. Un corps d’une jeune femme a...

Un jeune enlevé à Azeffoun et le corps d’un autre otage retrouvé près du barrage de Taksebt : Colère et climat de psychose en...

KABYLIE (Tamurt) - La situation sécuritaire ne cesse de se dégrader en Kabylie. Aucune région n’est épargnée. Les services de sécurité, omniprésents, n’arrivent ni assurer la sécurité des citoyens ni celle de leurs biens. Les actes de terrorismes et de banditisme ont atteint une étape plus qu’ inquiétante. Aucun responsable militaire ni politique ne semble être inquiété de cette situation explosive. Leur silence n’argue rien de rassurant. Un véritable climat de psychose règne à Tizi Wezu.

Suite au décès d’une jeune femme et de son nouveau-né à la polyclinique de Tigzirt – Les habitants de la région d’Iflissen en colère

La mort d’une jeune femme à la polyclinique de la ville de Tigzirt, au nord de Tizi Wezu, ainsi que son nouveau-né la semaine passée, a soulevé un tollé général au sein de la population locale. Selon les proches de la victime, âgée seulement de 22 ans et habitante du village Ighil Boussouel à Iflissen, c’est la négligence du personnel médical qui est à l’origine de la mort de cette femme qui n’est pas pourtant à son premier accouchement.

Il participe aux locales après avoir boycotté les législatives : Le RCD tente une nouvelle fois d’expliquer sa participation aux élections locales

ALGÉRIE (Tamurt) - Il s’agit de sensibiliser et de mobiliser les citoyens sur la nécessité, pour eux et pour le pays, d’arracher et de protéger des espaces institutionnels qui soient gérés dans la transparence et sous leur contrôle. », peut-on lire sur un communiqué publié, hier, sur le site du parti. Une sortie qui renseigne que les arguments présentés déjà par cette formation politique, dite d’opposition, ne tiennent guère la route. Les responsables du RCD parlent, soi-disant, de choix des candidats crédibles…une ritournelle qui date du début des années 1990. Le RCD notera d’ailleurs que « pour toute participation aux élections, le RCD privilégie la crédibilité et la performance. Face à un marasme général, il est fondamental de maintenir la stratégie du choix qualitatif contre l’enrôlement de candidatures par la stimulation de la prédation. La sécurité politique et la compétence des candidats sont des critères déterminants dans nos démarches et nos choix ».
- Advertisment -

Most Read