mardi, août 16, 2022

Daily Archives: Oct 22, 2012

Algérie : des militants lancent une pétition pour la reconnaissance des prénoms amazighs

Une pétition exigeant la reconnaissance, par l'administration algérienne, des prénoms amazighs, est lancée via la toile, par des militants. Le texte de la pétition, lancée...

Tizi Ouzou, ils dénoncent leurs conditions de travail et le non versement de la prime – Les travailleurs de la laiterie de nouveau...

La protestation et la colère collent à la « peau » de la laiterie de Draâ Ben Khedda, pour ainsi dire. C’est une série de grèves à répétition qui secoue cette importante laiterie située à 10 km à l’ouest du chef-lieu de la ville de Tizi Ouzou, assure, et qui assure, à elle seule, la production de plus de 320 000 litres de lait journellement.

Encore un jeune qui se suicide à Imkiren (M’Kira, Tizi Ouzou)

N.A.A, âgé de vingt-six ans et habitant au village Imarache qui relève de la localité de Timezrit (Boumerdès), s’est donné la mort par pendaison...

Tizi-Ouzou : après une deuxième cassation – Me El Hocine Ammad de nouveau devant les juges

En décembre 2010, Me El Hocine Ammad dont le « tort » était sa faiblesse pour la chose politique a été rejugé. A l’issue de ce deuxième procès, le tribunal de Tizi-Ouzou a prononcé à l’endroit de l’innocent notaire une peine de cinq (05) de prison. Et encore une fois, Me El Hocine Ammad a fait appel en cassation. De nouveau, la cour suprême lui a accordé la révision du procès et la date fixée à cet effet est, rappelons-le, le 4 novembre prochain.

Deux blessés dans une exposition de Gaz à Tuβiret ( Bouira ):

Nous apprenons d’une source locale, qu’une forte explosion de gaz naturel a été enregistrée hier, en début d’après-midi, au niveau du quartier populaire «...

Deux blessés dans une exposition de Gaz à Bouira

Nous apprenons d’une source locale, qu’une forte explosion de gaz naturel a été enregistrée hier, en début d’après-midi, au niveau du quartier populaire «...

Commune de Boudjima – Les habitants du village de Tissegouine érigent une stèle à la mémoire de leurs 22 martyrs

En ce début de l’année I954, le village de Tissegouine, appartenant actuellement à la commune de Boudjima et au aârch des Ath-Ouaguenoun, était constitué seulement de seize maisonnettes dont la plus part d’ailleurs étaient faites de bois et de chaume. N’empêche, entre le premier novembre I954, jour où le FLN sonna le tocsin, et le 5 juillet I962, jour de la victoire des Algériens face à la France coloniale, la liste du martyrologe du hameau appelé « Tissegouine » était composée de 22 noms. Et parmi ces veux martyrs, quatre d’entre eux ont pris les armes sous la bannière du FLN dès le premier novembre I954, c’est-à-dire dès la première sonnerie du tocsin.
- Advertisment -

Most Read