lundi, novembre 28, 2022

Daily Archives: Oct 12, 2012

Des prénoms amazighs pas assez « marocains » ?

REVUE DE PRESSE (Tamurt) - Anvers, le 24 septembre. Le consulat du Maroc refuse d’enregistrer le petit « Mazilia » sur les registres de l’État civil. Motif invoqué : le prénom de l’enfant ne serait pas « marocain ». Alors que la Constitution de juillet 2011 érige l’amazigh au rang de langue officielle au côté de l’arabe, l’affaire est loin d’être isolée.

Des prénoms amazighs pas assez "marocains" ?

REVUE DE PRESSE (Tamurt) - Anvers, le 24 septembre. Le consulat du Maroc refuse d’enregistrer le petit « Mazilia » sur les registres de l’État civil. Motif invoqué : le prénom de l’enfant ne serait pas « marocain ». Alors que la Constitution de juillet 2011 érige l’amazigh au rang de langue officielle au côté de l’arabe, l’affaire est loin d’être isolée.

Alors qu’ils peinaient à se représenter en Kabylie : Les islamistes à l’assaut de 5 communes !

KABYLIE (Tamurt) - Larbaâ Nath Irathen, Ouadhias, Agouni Gueghrane, Souk El Tenine, et Draâ Ben Kehdda : Cinq communes résolument kabyles qui ont des listes d’un parti islamiste, le MSP de Soltani, saigné à blanc lors des dernières élections du 10 mai, en vue de la farce électorale des élections locales du 29 novembre ! L’annonce est tombée tel un coup de massue sur la tête tant c’est la première fois que les islamistes gagnent du terrain.

Mohand Sidi Saïd, un Kabyle à New York

REVUE DE PRESSE (Tamurt) - La rencontre se sera faite en deux temps. La première fois, rendez-vous est pris à l'une des tables parisiennes prisées de cet élégant septuagénaire. Avec le débit lent et posé qui le caractérise, Mohand Sidi Saïd privilégie dans un premier temps les anecdotes politiques et l'actualité pharmaceutique. Une deuxième rencontre sera l'occasion de revenir sur l'incroyable parcours qu'il narre dans L'Esprit et la Molécule, paru en mars dernier. Celui d'un orphelin kabyle, vendeur de pastèques dans le village d'Aït Sidi Saïd, dont le destin tient à deux rencontres : celle d'un oncle qui l'a envoyé à l'école, puis, en 1965, celle d'un cousin qui, alors qu'il se destinait au droit, le met en contact avec le patron de Pfizer pour l'Algérie. Le point de départ d'une carrière de quarante ans au sein du laboratoire américain qui allait devenir le numéro un mondial du secteur - avec 67,4 milliards de dollars (52 milliards d'euros) de chiffre d'affaires en 2011. Pfizer, dont le nom n'est à aucun moment cité dans son livre - « il fallait éviter toute situation de subordination, d'amalgame, ou tout ce qui pourrait s'apparenter à de la publicité » - et chez qui il fait ses premières armes comme délégué médical.

La 3ème édition de la langue berbère aura lieu demain à Mulhouse (France) : La langue berbère à l’honneur

TAMAZGHA (Tamurt) - L’Association de Culture Berbère 68 en partenariat avec la ville de Mulhouse organise demain, 13 octobre, dans le cadre de la Journée Européenne des Langues, la 3ème édition de la journée de la langue berbère de 16 h à 20 h avec entrée libre et gratuite à Bibliothèque médiathèque sise au 19 grand’rue, dans la ville de Mulhouse, France.

Réunion des dissidents du FFS après demain

Djamel Zenati, Samir Bouakouir Mustapha Bouhadef, dissidents du part d’Aït Ahmed se réuniront ce dimanche, en un lieu gardé secret, pour évaluer...

Elections locales du 29 novembre : Vers une faible participation aux prochaines joutes électorales à Bougie

BGAYET (Tamurt) - Outre le FFS, le RCD, le FLN et le RND qui se présenteront sur la quasi-totalité des communes de la wilaya pour l’élection aux assemblées populaires communales et qui participeront à la course à l’assemblée de wilaya (APW), les autres formations se présenteront timidement. Ce sera le cas pour le FNA, le PRA, le MEN, le MPA et les autres formations politiques sans véritable ancrage dans la région. Concernant les indépendants qui se bousculaient par le passé, cette fois, ils seront très peu nombreux à confectionner des listes et à s’amuser à jouer des coudes avec les partis politiques, de plus en plus nombreux à sortir du chapeau de Daho Ould Kablia, le ministre de l’intérieur.

Elections locales du 29 novembre : Vers une faible participation aux prochaines joutes électorales à Bgayet

BGAYET (Tamurt) - Outre le FFS, le RCD, le FLN et le RND qui se présenteront sur la quasi-totalité des communes de la wilaya pour l’élection aux assemblées populaires communales et qui participeront à la course à l’assemblée de wilaya (APW), les autres formations se présenteront timidement. Ce sera le cas pour le FNA, le PRA, le MEN, le MPA et les autres formations politiques sans véritable ancrage dans la région. Concernant les indépendants qui se bousculaient par le passé, cette fois, ils seront très peu nombreux à confectionner des listes et à s’amuser à jouer des coudes avec les partis politiques, de plus en plus nombreux à sortir du chapeau de Daho Ould Kablia, le ministre de l’intérieur.
- Advertisment -

Most Read