Élection en Algérie : pourquoi Tebboune mise sur la Kabylie ?

0
2566
Tebboune Abdelmadjid
Tebboune Abdelmadjid

ALGÉRIE (TAMURT) – Lors des présidentielles algeriennes de décembre 2019, Teboune et tous les autres candidats n’ont pu obtenir aucune voix à travers toute la Kabylie. Le taux de participation en Kabylie était 0%. Une gifle pour les décideurs. Un résultat qui semble rester à travers de la gorge des généraux décideurs et de Tebboune.

Pour laver l’affront, pour les prochaines présidentielles algériennes, anticipées, prévue pour le 7 septembre prochain, Tebboune semble miser sur la Kabylie. Il a réussi à faire participer à cette échéance le parti kabyle, il faut le savoir contre la volonté de la quasi-totalité des militants du parti.

Le RCD, un autre parti kabyle, murmure le boycott, mais pour le moment, il évite par tous les moyens d’émettre la moindre critique envers Tebboune. On peut dire que le clan de Tebboune a réussi à maîtriser la Kabylie et dictera le score de participation aux prochaines élections pour faire oublier le zéro vote de 2019.

Même le nouveau stade de Tizi Ouzou, qui porte le nom de Hocine Ait Ahmed, sera inauguré, apparemment, par Tebboune dans le sillage de sa campagne présidentielle. Certaines sources affirment même que Tebboune se rendra bientôt en Kabylie. Il veut a tout prix faire croire à l’opinion internationale que la Kabylie n’est qu’une région comme toutes les autres régions d’Algérie.

Le leadership des indépendantistes (MAK, URK) en Kabylie dérange le régime en place. De toutes façons, même avec la participation du FFS et le silence du RCD, la majorité des Kabyle ne votera pas et Tebboune n’a aucune base populaire en Kabylie.

Idir Yatafen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici