jeudi, mai 26, 2022

Daily Archives: Mai 24, 2016

Tawaghit en direct

CONTRIBUTION (Tamurt) - Il a finalement lui-même applaudi, oui je l’ai vu de mes propres yeux, ce n’était pas un photo-montage, il a applaudi, Idir a bien applaudit Sellal lors d'une réception de l'office National des Droits d'auteurs Alger.  Il lui a même serré la main, sourire jusqu’aux oreilles, il était bien là, au premier rang en face du chef,  un chef menteur, voleur et même assassin. Ils ont tous applaudi, oui mais, on s’en fout du reste du monde,  les autres on les connait, ils sont tous des commerçants de l’art, ce que lui-même disait d’un autre qui a applaudi avant lui. Ils ont peur pour leurs boutiques, ils ont peur des voleurs, ils sont alors venus  demander l’aide d’un voleur.

Saïd Bouteflika est aussi gravement malade que son frère, Toufik en profite !

ALGERIE (Tamurt) - Des sources journalistiques insistent et affirment que le frère d’Abdelaziz Bouteflika, Saïd en l’occurrence, souffre, lui aussi, d'une maladie grave. Il s’agit d’un cancer de pancréas lequel serait au stade très avancé. Saïd Bouteflika se présente rarement à son bureau à El Mouradia. Il est peu bavard et se montre que furtivement.

La guerre des candidatures aux législatives a commencé au sein du FFS et du RCD !

KABYLIE (Tamurt) - Dans une année le gouvernement algérien organisera des élections législatives si, bien sur, le calendrier électoral est respecté. Et pourtant, les candidats affûtent, déjà, leurs armes et se préparent. En Kabylie, pays sous occupation algérienne, les deux partis les plus ancrés se préparent à cette échéance, pourtant rejetée par le peuple dans sa majorité.

Bras de fer Bouteflika-Tewfik : Une guerre de clans à ciel ouvert

ALGERIE (Tamurt) - C'est la première fois que la guerre des clans, à la veille d'une élection présidentielle en Algérie, se déroule avec autant de "transparence". Habituellement, aucun nom ne filtrait et c'est à peine si quelques analystes politiques audacieux se permettaient de s'adonner à des analyses approximatives en passant souvent à côté de la plaque.

Concours de la chanson amazighe en hommage à Brahim Izri

TIZI WEZZU (Tamurt) - La ville de Tizi Wezzu abritera, à partir du 25 mai, la neuvième édition du concours annuel de la chanson amazighe qui sera dédié, cette année, à l'un des célèbres chanteurs kabyles qui n'est plus de ce monde, à savoir Brahim Izri.

La présidente du congrès mondial amazigh, à Montréal, le 28 mai prochain

CANADA (Tamurt) - L’association Amitié Québec-Kabylie, le centre amazigh de Montréal et le centre culturel kabyle organisent, le 28 mai prochain à partir de 14 heures, à Montréal, une conférence-débat qu’animera la présidente du congrès mondial amazigh, Mme Kamira Nait Sid.

Je boycotte !

Contribution de Mack Aït-Aoudia (Tamurt) - Boycotter, c'est prendre ses responsabilités. C'est refuser consciemment de participer, de cautionner ou d'encourager une entreprise ou un événement qui va à l'encontre de nos intérêts ou de nos valeurs. Boycotter est une manière pacifique et effective de s'exprimer et de demander à ce que certaines pratiques cessent ou changent pour s'adapter à nos besoins et à notre sens de justice. Boycotter c'est dire non, c'est désobéire à l'ordre établi. Boycotter maintenant c'est prolonger l'élan du 20 avril 2016 et dire aux centaines de milliers de Kabyles qui ont marché qu'ils ont tracé la voie.

Un point de presse d’Issad Rebrab perturbé à l’hôtel Aurassi

ALGERIE (Tamurt) - La chasse à l’homme que se livre le pouvoir d’Alger contre le géant de l’industrie agroalimentaire, Issad Rebrab, n’est pas prête de connaitre son épilogue. Les plans machiavéliques des sbires de ce régime dictatorial n’hésitent pas à pousser le bouchon. En effet, le patron de Cevital était contraint d’écourter son point de presse, tenu à l’hôtel l’Aurassi, en marge de la signature d’un contrat avec la firme britannique Clarke Energy.
- Advertisment -

Most Read