lundi, juillet 4, 2022

Daily Archives: Mai 8, 2016

Rebrab candidat à la présidentielle de 2019?

ALGÉRIE (Tamurt) - L'information n'est certes encore qu'au stade de la spéculation mais de nombreux indices plaident en sa faveur. En tout cas, en Algérie, il est de plus en plus question de la forte probabilité que l'homme d'affaires, Issad Rebrab, se présente à l'élection présidentielle de 2019.

Présidentielles algériennes de 2019 : Ouyahia barre le chemin à Sellal

ALGERIE (Tamurt) – En mobilisant son poulain, en l’occurrence Belkacem Mellah, pour faire barrage à Ahmed Ouyahia dans la perspective de la présidentielle de 2019, Abdelmalek Sellal a subi un revers. C’est même un grand revers. Car, c’est le contraire qui s’est produit jusqu’à maintenant. Autrement dit, c’est Ouyahia qui barre le chemin à Sellal pour le grand rendez-vous d’avril 2019.

Le 8 Mai, une autre occasion pour une visite ministérielle à Bougie

BGAYET (Tamurt) - Tamurt a déjà parlé de ces visites, sans aucun objectif, que multiplient les ministres algériens en Kabylie. Après la récente ministre de la jeunesse et des sports, le kabyle de service Ould Ali El Hadi, venu célébrer le printemps amazigh à Bgayet, c’est au tour du ministre des finances d’être attendu pour ce dimanche 8 Mai, pour célébrer, à Kherrata, le 71e anniversaire des événements du 8 mai 1945.

Des avocats et des journalistes font appel à des écrivains publics à Tizi-Ouzou !

TIZI WEZZU (Tamurt) - L’ignorance a submergé les universités Algériennes. A Tizi Wezzu, où le niveau d’instruction garde quand même un minimum de compétences, les écrivains publics sont pris d’assaut par….des universitaires ! Le plus célèbre écrivain public se situe juste à côté de l’ancienne gare de la ville. Pour avoir accès à ce bureau, il faut impérativement être devant le bureau au moins à 6 heures de matin.

L’islamisme, dernier millésime des sarrasins

ALGERIE (Tamurt) - Les folles élucubrations des soi-disant illuminés en exégèse, attaquant à coup de boutoir tout signe de modernité, ne sont en réalité que des tirs au flanc. Ces égarés du 21ème siècle pâtissent des œillères idéologiques. Les tentatives vaines et calembredaines d’affaler les pays amazighs aux tréfonds de l’asservissement atteignent leurs paroxysmes en ces dernières années. Les ennemis de l’Amazighité voient rouge dès lors que le peuple amazigh s’unit autour d’un seul idéal, légué par notre ancêtre Massinissa.

«Oui, Hannachi et Haddad financent le terrorisme en Kabylie»

TIZI WEZZU (Tamurt) - Notre article sur l’exploitation illégale du sable de la rivière de Sébaou, à Tizi Wezzu, a fait réagir deux responsables de la direction des hydrauliques de Tizi Wezzu. Ces deux fonctionnaires, qui ont exigé de garder leur anonymat, affirment que les propriétaires, des sablières de la rivière de Tizi Wezzu, financent directement le terrorisme et le banditisme en Kabylie.

Le syndicat CNAPESTE menace de durcir le ton

BGAYT (Tamurt) - Encore une fois le syndicat de l’éducation revient à la charge en prévoyant une autre grève. Cette fois, c’est le conseil des professeurs de l’enseignement secondaire et technique élargi qui menace la tutelle d’une « explosion » suite au refus de prendre en charge les doléances de la corporation. Ce syndicat vient d’annoncer une journée de grève pour ce mardi suivie d’un sit in devant le siège de la direction de l’éducation de Bgayet pour protester contre le mépris des responsables du secteur.

Toutes les langues sont utilisées par le pouvoir, sauf le Kabyle !

Tizi Wezzu (Tamurt) - On peut lire, avec plusieurs langues étrangères, les plaques de signalisation en Kabylie sauf en langue de ce pays. Le pouvoir colonial use de la langue de la lointaine Arabie Saoudite, de celle des Français et, même parfois, de langues qu’on n’arrive même pas à classer, comme on le voit sur notre photo, prise récemment à Tizi Wezzu, mais jamais en langue Kabyle.

La RN 9 fermée par les habitants de Djermouna à kherrata

KHERRATA (Tamurt News) - L’augmentation des prix des tickets de transport, décidée par la corporation et approuvée par la tutelle, n’arrête pas de faire des mécontents à travers les différentes communes de Kabylie.
- Advertisment -

Most Read