samedi, mai 28, 2022

Daily Archives: Juil 14, 2018

Mirabeau : Des élus islamistes s’opposent à une stèle « Matoub-Lounès »

MIRABEAU (Tamurt) - Les desseins des islamistes qui tentent, tant bien que mal, de s’incruster dans les mairies de la Kabylie se précisent de plus en plus. En effet, des élus islamistes à l’assemblée populaire communale (APC) de Mirabeau (Drâa Ben Khedda après l’arabisation) s’opposent actuellement de manière farouche à la réalisation d’une stèle à l’effigie du rebelle Matoub Lounès, symbole de l’amazighité et de la Kabylie, et ce, à l’entrée principale de la ville des Cigognes.

Il sera institué dès son installation : Le Grand Prix littéraire de l’Académie de Tamazight

CULTURE (Tamurt) - Les missions de l’Académie algérienne de la langue tamazight se précisent. En effet, elles ne se limiteront pas à l’aspect académique consistant en la normalisation de la langue et à son organisation scientifique. On a ainsi appris que, dès son lancement, au moins deux grands Prix seront lancés en direction de ceux qui travaillent pour la promotion de la langue et culture amazighes. Les prix en question seront attribués annuellement, avons-nous appris en outre.

Le fils de Hocine Aït Ahmed regrette l’isolement de Salima Ghezali du FFS

KABYLIE (Tamurt) - La guerre est latente au FFS. L'ancien clan soutenu par les Balloul et la famille de Hocine Aït Ahmed est isolé au sein de ce parti juste après le dernier congrès. Ali Laskri, qui était pourtant promu par les frères Balloul, leur a fait faux-bond. Depuis, Ali Laskri est devenu presque le successeur de Hocine Aït Ahmed. Il a commencé à nommer et à écarter un bon nombre de cadres et militants de manière hasardeuse. La nomination de Yakhlaf Bouichi comme rédacteur en chef du journal du parti "Libre-Algérie", qui n'a rien à avoir avec le journalisme, a été la goûte qui fait déborder le vase.
- Advertisment -

Most Read