vendredi, mai 20, 2022

Daily Archives: Juin 11, 2011

Algérie : la séparation du Sud et du Nord, est-ce une réalité ou une simple utopie ?

ALGÉRIE (Tamurt) - Jadis, seuls les plus avertis savaient que le sud algérien, région pétrolière et aurifère, a toujours été une poudrière comme l’ensemble de la région du Sahel. Selon des échos en provenance des cercles du Congrès Mondial Amazigh (CMA), la dynamique de sécession du Sud vis-à-vis du Nord est déjà enclenchée.

Fin de la 5ème édition du festival national du théâtre amateur – Le prix de la scénographie décerné à Djamel Benaouf de la troupe...

La 5ème édition du festival national du théâtre amateur, en hommage au dramaturge feu Malek Bouguermouh, s’est achevée jeudi passé après six jours. Ce qui a permis au large public de se frotter avec les gens du 4ème art, où pas moins de 15 troupes sont passées sur l’esplanade de la salle de spectacle de la maison de jeunes Azrou N’Bechar d’Amizour.

MO Bougie a réussi la victoire qu’il fallait en déplacement – Les Crabes de la Soummam accèdent en ligue II professionnelle

BGAYET (Tamurt) - Cela s’est concrétisé vendredi passé, avec cette victoire acquise par les Vert et Noir en déplacement face à la lanterne rouge, l’Etoile sportive de Sour El Ghozlane, où les camarades de Lyès Aissani ont réussi à épingler les locaux sur le score de deux buts à zéro.

Le MOB accèdent en ligue II professionnelle

BGAYET (Tamurt) - Cela s’est concrétisé vendredi passé, avec cette victoire acquise par les Vert et Noir en déplacement face à la lanterne rouge, l’Etoile sportive de Sour El Ghozlane, où les camarades de Lyès Aissani ont réussi à épingler les locaux sur le score de deux buts à zéro.

Dixième anniversaire de l’élaboration de la plateforme d’El Kseur, les rêves inachevés des enfants de la protesta

BGAYET (Tamurt) - Le 18 avril 2001, un jeune lycéen, Massinissa Guermah est assassiné à la fleur de l’âge par des gendarmes dans la brigade de gendarmerie d'Ath Douala, dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Cet évènement tragique avait mis toute la Kabylie en situation de rébellion. La contestation de rue se dégénère de plus en plus faisant 126 victimes parmi les manifestants et plus de 6000 blessés et handicapés à vie. Pour arrêter l’effusion du sang, des sages et des intellectuels kabyles se structurent dans des comités de villages, de quartiers et de villes. Ce qui donnera naissance au mouvement citoyen, appelé communément les Aârouch.
- Advertisment -

Most Read