jeudi, décembre 8, 2022

Daily Archives: Nov 14, 2022

Alerte : Les militants kabyles Abdennour Abdessalem, Lounes Hamzi, Hocine Azem et Sofiane Mhenni quittent la prison algérienne de Koléa 

KOLELA (TAMURT) – Plusieurs militants kabyles quittent, en ce moment, la prison algérienne de Koléa. Les premiers détenus libérés après avoir passé plus de 14 mois de prison sont le chercheur en tamazight Abdennour Abdessalem, Lounes Hamzi (MAK), Hocine Azem (URK) et Sofiane Mhenni. Ces militants kabyles, qui retrouvent la liberté après une détention arbitraire, ont été chaleureusement accueillis, notamment par leurs familles, proches et amis.

Procès des militants kabyles : Abdennour Abdessalem relaxé, Hocine Azem (URK) écope de 14 mois ferme et perpétuité pour Ferhat Meheni

ALGER (TAMURT) – Le verdict tombe dans le procès des 48 militants kabyles, qui s’est déroulé tout au long de la journée d’hier, jusqu’à la matinée de ce lundi 14 novembre. Diverses peines ont été infligées aux militants kabyles.

Examen périodique universel de l’ONU : Sévère réquisitoire contre l’Algérie

GENEVE (TAMURT) – Plusieurs pays membres du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies ont exprimé, vendredi 11 novembre, leurs vives inquiétudes quant à la détérioration de la situation des droits de l’homme en Algérie, à l’occasion du 41 examen période universel (EPU), qui se tient du 07 au 18 du mois courant. L’article controversé 87 bis incriminant l’acte politique, le recours à la détention abusive, la torture pendant la garde à vue, une liberté d’expression et des médias inexistante, l’indépendance de la justice bafouée, sont autant de violations des droits humains en Algérie dénoncées par des délégations de pays membres du CDH. Leurs recommandations au gouvernement algérien pour remédier à ces atteintes massives aux droits humains sonnent comme un sévère réquisitoire.
- Advertisment -

Most Read