mardi, juillet 5, 2022

Monthly Archives: Octobre, 2013

Affrontements entre les services de sécurité et la population à Ighil Azeggagh : 4 jeunes arrêtés à Mirabeau

TIZI WEZZU (Tamurt) - De violents affrontements ont éclaté ce matin au village Ighil Azeggagh, dans la localité de Merabout, 10 km à l’ouest de Tizi Wezzu, entre villageois et services de sécurité. A 7 heures du matin des centaines d’éléments des Compagnies Nationales de Sécurité (CNS) ont délogé 120 familles squatteuses de logements sociaux depuis 2012.

D’autres projets similaires sont en voie d’achèvement : Une mosquée devant chaque lycée à la ville de Tizi-Ouzou !

TIZI WEZZU (Tamurt) - Les mosquées poussent comme des champignons à la ville de Tizi Wezzu. Chaque quartier a sa propre mosquée. Certains projets sont en voie d’achèvement d’autres sont en cours de construction. Des lieux cultuels construits anarchiquement sans respect aux règles de l'urbanisme.

Le verdict a été rendu par le tribunal de Tizi-Ouzou : 3 maires du FFS condamnés à 2 ans de prison ferme

TIZI WEZZU (Tamurt) - Poursuivis par la justice pour dilapidation des deniers publics et non-respect du code des marchés publics, les trois anciens maires du Front des Forces Socialistes (FFS) ont été condamnés par le tribunal de la ville de Tizi Wezzu à deux ans de prison ferme et à une amende de 200 000 dinars chacun.

Rachid Bouksim du festival du film amazigh marocain : – « Le mouvement kabyle m’inspire à chaque instant »

Nous sommes victimes de la vision jacobine qui règne dans les rouages de nos institutions, surtout celles de tutelle. Le ministère de la communication et le CCM ainsi que la commission chargée de subventionner les festivals sont en deçà de la constitution récemment révisée et qui est en faveur de l’amazighité du pays ; surtout les prescriptions de l’article 5 de ladite constitution. La commission a décidé donc de nous allouer une somme de 50.000.00 DH qu’on considère comme une subvention indigne, alors que la même commission a subventionné deux autres festivals basés à Agadir avec des sommes beaucoup plus importantes.

Suite au décès d’une femme vendredi dernier à Tizi-Ouzou – Une cinquantaine de patientes fuit la clinique Sbihi

Les conditions du décès de la jeune femme de vendredi dernier sont toujours inconnues. Les responsables du secteur de la santé sont restés de marbre. Aucun communiqué ni explication n’est donné ni aux proches de la victime ni à la presse. Pour rappel, ce n’est pas la première victime de cette clinque. Au moins dix parturientes ont trouvé la mort à Sbihi en espace de neuf mois seulement.

Suite à une chute de quatre étages – Un ouvrier meurt dans un chantier à la ville de Tizi-Ouzou

La victime effectuait des travaux au sein d’une coopérative privée. L’ouvrier, qui est originaire de la localité voisine Maatkas, a fait une chute du haut d’un quatrième étage. Son évacuation vers le CHU Neddir Mohamed de la même ville ne l'a pas sauvé. Il a rendu l'âme juste après son admission aux services des urgences.

Les habitants de Tizi Guefres en colère – La mairie d’Imsouhal fermée depuis 10 jours

Les protestataires demandent avec insistance le bitumage et la réhabilitation de réseau routier, suite au passage des linéaires du gaz naturel, dont les travaux ont été achevés depuis plusieurs mois. Bon nombre de tronçons routiers sont dans une situation de dégradation très avancée. D’ailleurs, le 05 juillet dernier, les habitants de Tizi Guefrèsse se sont opposés à la mise en service du gaz de ville, avant le bitumage des routes endommagées.
- Advertisment -

Most Read