samedi, mai 21, 2022

Daily Archives: Avr 19, 2018

Que devient le gendarme qui a tué Guermah Massinissa?

KABYLIE (Tamurt) - Selon  la presse algérienne, le gendarme qui a vidé son chargeur sur le jeune lycéen Guermah Massinissa à l’intérieur d'une caserne de gendarmerie à At Douala, le 18 avril 2001, s'appelle Merabet Mestari. On ne connait pas grand chose de ce gendarme. Un ancien déléguée du mouvement citoyen de l'arch At Jennad affirme que Mestari n'est pas son vrai nom. "C'est juste un pseudonyme, ce qui confirme la thèse selon laquelle les militaires algériens ont "programmé" le carnage et le soulèvement de la Kabylie à l'époque.

Se dénuder, une autre manière de protester en Algérie

ALGÉRIE (Tamurt) - Ayant probablement commis une infraction, un conducteur de véhicule a vu son permis de conduire retiré par le policier qui assurait le contrôle routier dans l’algérois. N’ayant pas admis cet acte qu’il aurait perçu comme un dépassement,  ce conducteur s’est déshabillé devant le policier et toute la population présente au niveau de cette autoroute avant de monter, tout nu, sur le toit de son véhicule.

Des rencontres universitaires pour commémorer le 20 avril

VGAYET (Tamurt) - Le comité estudiantin du rassemblement action jeunesse et le  centre national de recherches en langue et culture amazighes ont investi, ce mercredi et jeudi, le campus universitaire d’Aboudaou pour y tenir, en ce 38e anniversaire du printemps amazigh et du 17e anniversaire du mouvement citoyen, des rencontres sur Tamazight.

Printemps berbère : Qui a donné l’ordre d’interdire la conférence de Mouloud Mammeri ?

KABYLIE (Tamurt) - Trente-huit ans après l’éclatement des événements du printemps berbère de 1980 et toute la répression sauvage et inhumaine qui s’en était suivie mais aussi la magnifique mobilisation populaire, l’opinion publique ignore toujours qui est le responsable d’Alger qui a donné l’ordre d’interdire la conférence culturelle que devait animer Mouloud Mammeri, le 10 mars 1980, à l’université de Tizi Ouzou sur le thème des Poèmes kabyles anciens, sujet de son dernier livre publié à l’époque. Certes les langues ont commencé à se délier un tant soit peu ces derniers temps mais toute la vérité n’a pas encore été dite concernant les événements d’avril 1980 et surtout l’élément déclencheur qu’a été l’interdiction de la conférence de Mouloud Mammeri qui a constitué la goute ayant fait déborder le vase.
- Advertisment -

Most Read