lundi, mai 23, 2022

Monthly Archives: Avril, 2010

Saïd Sadi : un homme imbu de sérénité, résolution et nationalisme

KABYLIE (Tamurt) - Par les temps qui courent, il vaut mieux éviter de mettre ses œufs dans le même panier. Voici d’ailleurs, in extenso, la phrase de M. Sadi : « Les Kabyles s’entretuent. Il n’y a qu’à le faire savoir et… espérer ou, mieux, faire en sorte que cela continue. Voyez-vous Monsieur Benachenhou, si l’antikabylisme devait faire le bonheur de l’Algérie, notre pays, compte tenu de l’énergie que votre clan a mis à cultiver ce travers, serait au firmament des nations. Faut-il, dès lors, s’étonner, devant tant de perfidie, de voir des désespérés se réfugier dans des aventures sécessionnistes? »

Conférence-débat de Karim TABOU à Tizi-Ouzou

TIZI WEZZU (Tamurt) - Le n° 2 du FFS a commencé son long discours sur l’origine du Mouvement algérien pour la démocratie traduit dans les faits par le Front de Libération national (FLN). Le conférencier a mis l’accent sur le côté historique après avoir mis en avant les grands principes du congrès de la Soummam. La nombreuse assistance ne l'a pas suivi quant au danger que pourrait faire courir le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) à la Kabylie, encore moins sur l’existence d’une main étrangère à l’origine de sa création.

Arrestation massive de citoyens à Alger

ALGER (Tamurt) - Les autorités ont répondu à cette marche qui a eu comme mot d’ordre « 30 ans de luttes pour Tamazight et la Démocratie » par un dispositif de policiers et plusieurs barrages destinés au contrôle et à la répression des manifestants. « ... comme à l’accoutumée, la chasse à l’homme commence, ainsi une centaine de citoyens ont été arrêtés et conduits aux commissariats, d’Ain Benian, et Cherraga… » souligne le CMA dans sa déclaration.

Les fourberies d’Echorouk

ALGÉRIE (Tamurt) - Dans l'édition du 25 avril, il instrumentalise un étudiant kabyle pour servir sa propagande haineuse et criminelle contre la Kabylie et ses enfants. L'article en question, signé par une certaine Sonia. K., rapporte que lors d'une conférence du MAK, à la résidence universitaire Irehalen de Oued-Aissi, le 19 avril à la veille des grandioses marches de la liberté, organisées par le MAK, un étudiant a été agressé par des militants autonomistes suite à l'instigation du conférencier!

Les fourberies d'Echorouk

ALGÉRIE (Tamurt) - Dans l'édition du 25 avril, il instrumentalise un étudiant kabyle pour servir sa propagande haineuse et criminelle contre la Kabylie et ses enfants. L'article en question, signé par une certaine Sonia. K., rapporte que lors d'une conférence du MAK, à la résidence universitaire Irehalen de Oued-Aissi, le 19 avril à la veille des grandioses marches de la liberté, organisées par le MAK, un étudiant a été agressé par des militants autonomistes suite à l'instigation du conférencier!

Les mairies d’Algérie fermées depuis hier pour trois jours

ALGÉRIE (Tamurt) - Ce cri de ras-le-bol est initié par le Conseil national du secteur des communaux affilié au SNAPAP qui est, rappelons-le, le deuxième depuis le début de l’année. La première grève a eu lieu effectivement au cours des journées des 30 et 31 mars dernier. De Tizi-Ouzou, Saïd Tissegouine

Montée en puissance de l’option autonomiste

KABYLIE (Tamurt) - Suite à la démonstration exécutée avec brio par les forces patriotiques et militantes du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK) le 20 avril dernier à l’occasion de la célébration du 30ème anniversaire du printemps kabyle où il a été rappelé que la liberté du peuple kabyle est un droit inaliénable et rentre désormais dans un processus irréversible, le pouvoir d’Alger est pris de panique. Sa panique est telle qu’il a décidé aussitôt d’actionner ses relais de tous bords. En effet, le mouvement citoyen des aârchs, après un sommeil plus long que celui d’une centaine de marmottes réunies, s’est soudain réveillé pour commémorer, semble-t-il, ce qu’on lui a désigné comme « printemps amazigh ».

Montée en puissance de l'option autonomiste

KABYLIE (Tamurt) - Suite à la démonstration exécutée avec brio par les forces patriotiques et militantes du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK) le 20 avril dernier à l’occasion de la célébration du 30ème anniversaire du printemps kabyle où il a été rappelé que la liberté du peuple kabyle est un droit inaliénable et rentre désormais dans un processus irréversible, le pouvoir d’Alger est pris de panique. Sa panique est telle qu’il a décidé aussitôt d’actionner ses relais de tous bords. En effet, le mouvement citoyen des aârchs, après un sommeil plus long que celui d’une centaine de marmottes réunies, s’est soudain réveillé pour commémorer, semble-t-il, ce qu’on lui a désigné comme « printemps amazigh ».

La galéjade du journal Echorouk

Le quotidien algérien d’information arabophone Echorouk a signé dans son édition n° 2912 du 22 avril 2010 une galéjade de mauvais goût. Sous la plume du journaliste Djamel Laâlami, ce journal, qui, dès son démarrage, a fait une ascension financière fulgurante, a, encore une fois, ciblé la Kabylie en s’attaquant directement à son leader autonomiste, M. Ferhat Mehenni en l’occurrence. De Tizi-Ouzou, par Saïd Tissegouine

Le MAK assoit sa légitimité populaire en Kabylie

KABYLIE (Tamurt) - Ce 20 avril 2010, le MAK, à travers les grandioses marches qu’il a organisées dans les trois grandes villes de Kabylie, vient de démontrer son ancrage incontestable chez les Kabyles, toutes générations confondues. Les dizaines de milliers de jeunes étudiants et étudiantes, d’hommes, de femmes et même de personnes âgées qui ont battu le pavé, derrière les slogans du MAK à Tuvirett, Vgayet et à Tizi Wezzu ont clairement affiché leur profonde adhésion à la principale revendication du mouvement à savoir l’autonomie politique de la région kabyle. Ils étaient 40 mille marcheurs dans les rues de Tizi, autant à Vgayet et 10 milles à Tuvirett à scander d’une seule voix « Kabylie libre et autonome »,
- Advertisment -

Most Read