jeudi, décembre 8, 2022

Daily Archives: Mai 11, 2011

Poursuite des travaux au sein de l’hémicycle Rabah Aïssat – Les débats ont été houleux et le wali a été sans ambages dans son...

TIZI WEZZU (Tamurt) - L’homélie n’a pas été de mise non plus. Seuls le politique, la science et la rationalité ont été mis en évidence. Le discours du président de l’APW, M. Mahfoud Bellabas, prononcé, hier, est pourvu en filigrane d'une grande connotation politique pour une oreille attentive et avertie. Le premier commis de l’Etat de la wilaya de Tizi Wezzu (Tizi-Ouzou) a bien compris les mots du P/APW) qui refusa officiellement de donner le quitus à son bilan d’activités de l’année écoulée. Avant de nous étaler sur la réponse de M. Abdelkader Bouazghi, ô combien pourvue de bon sens et de justesse, nous jugeons utile de signaler d’abord la pertinente intervention de M. Mahmoud Derridj qui dénonça violemment l’incurie et l’incompétence. L’intervenant exhorta les responsables se considérant « incompétents ou peu disponibles » à exécuter comme il se doit leurs missions. « L’occupation d’un poste ou l’acceptation d’une mission quelconque ne doit pas se faire au détriment de la dignité», a martelé M. Derridj. Nos lecteurs doivent comprendre que M. Derridj a voulu désigner les responsables en poste chargés par le pouvoir de maintenir la wilaya de Tizi-Ouzou dans le sous-développement. Poursuivant son procès contre « les professionnels de la démagogie et du mensonge », l’intervenant qui est des couleurs du RCD a déclaré haut et fort que les chiffres concernant les dépenses et les réalisations avancés par l’administration « ne signifient absolument rien car ils ne cadrent absolument pas avec la réalité du terrain ».

Chronique de Mustapha Hammouche dans LIBERTE – Nos députés et la peur de la liberté numérique

Les députés nationaux ont organisé une journée parlementaire pour s’informer, avec l’aide d’experts, sur les méfaits politiques des réseaux sociaux. Nos parlementaires tentent de comprendre le mécanisme par lequel les réseaux sociaux se muent, en certaines circonstances, en outil d’aide à la révolution.
- Advertisment -

Most Read