vendredi, mai 27, 2022

Daily Archives: Nov 1, 2011

Le SG du FLN fait face à un mouvement de redresseurs des plus coriaces : Belkhadem ou l’arroseur arrosé !

ALGÉRIE (Tamurt) - Au FLN, l’histoire est un éternel recommencement. elle a commencé avec Mehri, qui voulait faire du parti unique un parti d'opposition en le traînant à Rome pour négocier avec les islamistes du FIS , elle a continué avec Boualem Ben Hamouda, et ensuite Benflis, qui s’est vu éjecté par une justice de nuit, pour n’avoir pas pu accepter l’offre de soutenir Abdelaziz Bouteflika. L’œuvre de redresser le FLN était celle de Belkhadem. Connu pour être proche des islamistes radicaux, cet enseignant de langue arabe à Frenda a été installé au comité central du FLN par Boumediene qui a vu en lui « un super orateur » dans la langue d’El Moutanabi. Il figurait parmi ceux qui avaient reçu Boumediene, alors président issu du putsch de 1965 contre Ben Bella et chantre de la Ouma El Arabia.
- Advertisment -

Most Read