lundi, août 8, 2022

Daily Archives: Juil 26, 2022

M’kira : L’émouvant hommage rendu à Hacène Ahres au festival de la poésie amazighe

TIZI WEZZU (TAMURT) – C’est un vibrant hommage qui a été rendu à l’artiste kabyle Hacène Ahres par l’association culturelle Imghi, dans le cadre du festival de la poésie amazighe, organisé du 21 au 23 juillet, à Akal Amelal, dans la commune de M’kira. La fête a été rehaussée par la présence de plusieurs autres artistes kabyles, dont Ali Ideflawen, mais aussi de l’ancien président de la JSK, Cherif Mellal, venus manifester leur reconnaissance à Hacène Ahres.

Yasmina Khadra et les Kabyles Un rêve impossible

CONTRIBUTION (TAMURT) - La rencontre d’un écrivain avec ses lecteurs devrait être un moment agréable, empathique, agrémenté de complicités subtiles que seule la magie de la littérature sait en produire. Les Kabyles, du fait de leur cul-ture, adorent ces échanges. Le nombre de cafés littéraires créés dans chaque agglomération le prouve lar-gement. Le dynamisme des animateurs de ces cercles culturels a apeuré les autorités algériennes au point de décréter leur fermeture systématique. À Tichy, Karim, récemment libéré, a été emprisonné pendant huit mois pour avoir donné la parole, entre autres, à Nordine Aït-Hamouda, A. Abdesselam et à un cadre de l’URK.

Algérie – après la saisie de sa marchandise par la police, un jeune marchand décède en s’immolant par le feu à Ain M’lila

AIN M’LILA (TAMURT) - D'après des informations largement relayées sur les réseaux sociaux, un jeune marchand s'est immolé par le feu, jeudi dernier, à Aïn M’lila, dans l’Est algérien, pour dénoncer la hongra dont il a été victime. Il est décédé quelques jours après. La police avait saisi sa marchandise et son matériel, arguant qu’il ne détenait pas de registre de commerce. Son travail lui permettait de nourrir sa femme et ses trois enfants.
- Advertisment -

Most Read