mardi, janvier 31, 2023

Monthly Archives: Octobre, 2010

Le maire de Paris se moque des Kabyles

KABYLIE (Tamurt) - Ce contact, entre les Kabyles et la Mairie de Paris, serait resté anecdotique si, le 17 octobre 2010 en fin de matinée, le maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë n’avait pas déposé une gerbe de fleurs devant cette plaque commémorative des quais de seine.

Le poumon de la JSK, Mustapha Annane n’est plus

KABYLIE (Tamurt) - La bonne réputation du défunt est telle, que c’est une véritable marée humaine, venue de partout, qui lui a rendu un dernier hommage. Des personnalités du monde sportif, politique et culturel ont assisté à l’enterrement de Mustapha.

Hommage à Mohya

Les mots sont difficiles à trouver pour parler de Mohya que ça soit le dramaturge, le poète ou le personnage. Son palmarès culturel, si on peut dire ainsi, constitue une œuvre inestimable apportée à la culture et à la cause kabyle. Son apport, combien même inconnu ou même ignoré durant de longues années, est incontestable.

Commémoration du 17 octobre : Saint-Michel aux couleurs de la Kabylie

PARIS (Tamurt) - Une foule compacte a répondu à l'appel, lancé il y a quelques jours, du Collectif des Kabyles de France, pour commémorer les tragiques événements du 17 octobre 1961, et ainsi rendre hommage aux centaines de kabyles morts ce jour là, jetés à la Seine par la police française, sous les ordres de Maurice Papon.

« Colloque scientifique » autour de Moahmmed Dib à Tizi-Ouzou : Même mort, Dib attire les charognards

CULTURE (Tamurt) - C’est le cas de feu Mohamed Dib. Motivés par le besoin de se faire une grosse galette, encore une fois, avec l’argent du contribuable, la ministre algérienne, Madame Khalida Toumi, qui n’est rien de plus qu’un petit instrument entre les mains de l’Administration Centrale d’Alger, et ses petits laquais de la wilaya de Tizi-Ouzou, ont décidé d’organiser ce qu’ils appellent « un colloque scientifique » à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou sur l’auteur de " La Grande Maison" (Mohamed Dib ndlr).

Colloque scientifique autour de Mohammed Dib à Tizi-Ouzou: Même mort, Dib attire les charognards

CULTURE (Tamurt) - C’est le cas de feu Mohamed Dib. Motivés par le besoin de se faire une grosse galette, encore une fois, avec l’argent du contribuable, la ministre algérienne, Madame Khalida Toumi, qui n’est rien de plus qu’un petit instrument entre les mains de l’Administration Centrale d’Alger, et ses petits laquais de la wilaya de Tizi-Ouzou, ont décidé d’organiser ce qu’ils appellent « un colloque scientifique » à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou sur l’auteur de " La Grande Maison" (Mohamed Dib ndlr).

Les Kabyles de France et le 17 octobre 1961

Le 17 octobre 2010, nous, collectif d’organisations kabyles en France, allons honorer la mémoire des manifestants kabyles victimes de la sanglante répression policière conduite,...

Arezki Bakir : « Nous laissons les demandes de  »repentance » à ceux qui n’ont pas fait la guerre »

DIASPORA (Tamurt) - Ces victimes étaient majoritairement les ainés de la communauté des émigrés Kabyles qui s'étaient massivement mobilisés pour protester contre l'instauration d'un couvre feu discriminatoire et humiliant.

Arezki Bakir : "Nous laissons les demandes de ''repentance'' à ceux qui n'ont pas fait la guerre"

DIASPORA (Tamurt) - Ces victimes étaient majoritairement les ainés de la communauté des émigrés Kabyles qui s'étaient massivement mobilisés pour protester contre l'instauration d'un couvre feu discriminatoire et humiliant.

Laïcité, liberté de culte au RCD : de dérive en trahison

ALGERIE (Tamurt) - Lorsque, de façon ostentatoire, M. Mahfoud Belabès, Président de l’Assemblée Populaire de Wilaya à majorité RCD, se démarque de ses deux concitoyens de Asqif N Tmana (Aïn El Hammam), on a cru à une dérive personnelle d’un confrère d’une zaouia qui donne des gages à ses sponsors au pouvoir.
- Advertisment -

Most Read