samedi, mai 28, 2022

Daily Archives: Fév 20, 2014

Tamazight enseignée aux îles Canaris

Les militants des îles canaris ont décidé d’assurer des cours de la langue de Massinissa à partir du cycle primaire j’jusqu’au secondaire. Des milliers d’élèves et de parents ont affiché leur enthousiasme pour cette nouvelle.

Tamazight enseignée aux îles Canaries

Le peuple Amazighe, de l’oasis de Siwa, à l’Ouest de L’Egypte, jusqu’aux îles Canaries, en Espagne, se réveille come un seul homme pour défendre sa culture et son identité. Après les libyen qui se sont mobilisés, les Amazighes des îles Canaris sont passés à l’étape de l’enseignement de Tamazight.

Élection aujourd’hui de l’Assemblée constituante libyenne : Boycott des Amazighs en décrétant ce jour comme « Ass n Tikerkas »

LIBYE (Tamurt) - Cependant les Amazighs ont décidés de retirer leurs deux membres puisqu’ils exigent des assurances préalables quant à l'inscription de leurs droits dans la constitution.

Élection aujourd’hui de l'Assemblée constituante libyenne : Boycott des Amazighs en décrétant ce jour comme « Ass n Tikerkas »

LIBYE (Tamurt) - Cependant les Amazighs ont décidés de retirer leurs deux membres puisqu’ils exigent des assurances préalables quant à l'inscription de leurs droits dans la constitution.

Les lycéens marchent à Imceddalen

Plusieurs personnes brandissaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « les lycéens exigent les moyens scolaires » ou « le savoir coûte cher, essayez l'ignorance» ou encore « Rêve + Evolution = Révolution » « Aujourd'hui dans la rue ! demain on continue !»...

Tizi-Ouzou : une conférence de presse qui a failli se transformer en arène de gladiateurs

TIZI WEZZU (Tamurt) - Le siège du SATEF, aile Mohamed-Salem Sadali, sis au boulevard Houari Boumediène, entre le siège du bureau fédéral FFS et l’ex-cinéma Djurdjura, a failli se transformer aujourd’hui en arène pour gladiateurs. La conférence de presse animée par Mohmed-Salem Sadali lequel s’exprimait en sa « qualité de représentait légitime du SATEF » battait son plein quand Boualem Amoura, aussi « représentant légitime du SATEF » et son groupe firent irruption dans la salle.

Communiqué de la présidence : « Bouteflika n’est pas l’auteur de la déclaration »

ALGÉRIE (Tamurt) - Tous les organes de la presse algérienne, journaux, radios et télévisions, ne cessent de commenter ces dernières 48 heures la déclaration de Bouteflika qui veut escroquer le peuple en clamant que tout va bien dans le pays qui est dirigé dans une cohésion parfaite. La déclaration, publiée par le président à l’occasion de la journée nationale des martyrs de la révolution, se voulait être un mea culpa devant le DRS et le redoutable général Toufik, le vrai décideur en Algérie.
- Advertisment -

Most Read