dimanche, août 7, 2022

Daily Archives: Avr 17, 2014

Selon les premières informations et sans surprise « Abdelaziz Bouteflika serait réélu président »

ALGÉRIE (Tamurt) - Sans surprise, Bouteflika est donné comme vainqueur des élections présidentielles avec un taux de réussite qui dépasse les 60 %, avant même l’achèvement des opérations de dépouillements. En d’autres termes, il n y aura pas de deuxième tour. Les proches de Bouteflika ont fait cette annonce à travers certains médias sans donner plus de précisions. A Alger, les opportunistes ont même commencé à défiler.

Visite de Lyazid Abid en Afrique du Sud : « Le Consul algérien en Afrique du Sud supplie les Kabyles de voter »

« Le consul algérien, un Kabyle de Larbaa Nath Irathen, nous a appelé personnellement par téléphone pour nous supplier d’aller voter. Il nous a promis de prendre notre déplacement en charge, soit le coût du déplacement, la restauration, l’hôtel pour ceux qui habitent loin et même les journées de travail. Nous avons refusé cette offre et nous avons expliqué à ce Kabyle qu’il représente seulement le peuple Algérien pas le peuple Kabyle. Notre représentant c’est l’ANAVAD, dont l’un de ses représentants est invité officiellement par notre communauté », nous a déclaré un Kabyle établi à Pretoria qui a qualifié les sollicitations du consul Algérien d’une forme de corruption.

Des émeutes à Baccaro (Tichy)

Des émeutes ont éclaté en ce début d'après-midi du jeudi à Tichy, entre les quartiers de Baccaro et tassift. En colère, des jeunes qui...

Une émission TV arrêtée par le pouvoir

Aux abois, le clan de Bouteflika a usé de son puvoir étatique pour arrêter, en direct, une émission d'Echourouk TV. alors que le tonitruant Kada animait son émission en présence des représentants de 5 candidats sur 6 (celui de Bouteflika était absent).

Bougie – Un citoyen s’empare d’une urne et disparaît dans la nature

Les faits se sont déroulés, selon une source locale, en début de matinée, lorsque celui-ci s’est introduit à l’intérieur du centre de vote. Le jeune homme en question, connaissant les jeunes surveillants de ce centre de vote, prétendait aller voter.

Bgayet: Un citoyen s’empare d’une urne et disparaît dans la nature

Les faits se sont déroulés, selon une source locale, en début de matinée, lorsque celui-ci s’est introduit à l’intérieur du centre de vote. Le jeune homme en question, connaissant les jeunes surveillants de ce centre de vote, prétendait aller voter.

Des blessés et des arrestations à Tuβiret – Les bureaux de vote désertés en Kabylie !

A Tuviret, les violences n’ont pas cessé depuis hier soir. Cette région s’est distinguée par la colère de ses citoyens qui ont décidé spontanément d’empêcher même les élections.

Elections en Algérie : Eclats d’émeutes en Kabylie (Actualisé)

KABYLIE (Tamurt) - Dès les premières lueurs de ce 17 avril, jour d’élections présidentielles en Algérie, des scènes de violences et d'émeutes ont éclatés au niveau de plusieurs localités de Kabylie, une région qui a entièrement rejeté ce scrutin. A Tichy, ville balnéaire située à environs 20 km vers l’Est de Vgayet, le CEM de cette ville a été incendié et les urnes de vote ont été saccagées par des centaines d’habitants de la région qui sont mobilisés en masse afin d’empêcher les élections du régime, dont les résultats sont connus à l’avance.

Elections présidentielles en Algérie : Les premières urnes brûlées à Ait R’Zine et Tichy

BGAYET (Tamurt) - Les premiers incidents des élections présidentielles ont été enregistrés à Ait R’Zine (daïra d’Ighil Ali) et Baccaro(Tichy). Dès l’ouverture des bureaux de vote, des individus ont pénétré à l’intérieur pour mettre le feu aux urnes qui s’y trouvent alors qu’à Tichy, l’incendie a été déclenché aux premières heures de la matinée.

Mascarade électorale algérienne : Bouteflika vote sur son fauteuil

ALGÉRIE (Tamurt) - Les tenants du système despotique d’Alger n’ont, visiblement, pas peur du ridicule. Ce pays continue son ascension effrénée, à l’occasion de la mascarade électorale de ce 17 avril, pour devenir la risée du monde entier. Le dictateur Bouteflika est montré entrain de voter, avec une posture de mourant transporté sur un fauteuil. Conduit par ses neveux, en présence de ses deux frères, Said et Abderrahim. Abdelaziz Bouteflika a voté avec l'aide de son neveux, car paralysé partiellement, il n'a pas pu effectuer l'opération seul.
- Advertisment -

Most Read