samedi, mai 21, 2022

Monthly Archives: Février, 2016

L’officialisation du berbère en AlgérieFictions ou réalités, par Salem Chaker

(Une analyse de Salem Chaker publiée sur Tamazgha) - Comme on pouvait le prévoir après la reconnaissance de "l’amazighe" comme seconde langue officielle par la constitution marocaine de 2011, l’Algérie vient à son tour d’accorder le statut de "langue nationale et officielle" à tamazight à l’occasion de la révision constitutionnelle adoptée par voie parlementaire le 7 février 2016. Les termes et les conditions de cette reconnaissance dans les deux pays sont largement convergents, ce qui confirme qu’il existe bien, depuis le début des années 1990, une interaction permanente entre l’Algérie et le Maroc dans la gestion de la "question berbère"

Attentats de ParisL’Adjoint d’Abaaoud arrêté à Akbou

BGAYET (Tamurt) - Le jeune émigré de 29 ans, Zahir Mehdaoui, originaire de Tamokra, Bgayet, considéré comme le lieutenant d’Abdelhamid Abaaoud, le tristement célèbre cerveau franco-marocain des attentats du vendredi 13 novembre de paris, s’est rendu la semaine dernière aux services de sécurité d’Akbou après sa convocation par les services de sécurité. Il a été entendu avant d’être incarcéré à la grande prison d’Oued Ghir de Bgayet.

Saïd Sadi garde toujours le silence devant les graves accusations portées contre lui

KABYLIE (Tamurt) - L’ex-président du RCD, figure emblématique de la lutte démocratique et de l’identité amazighe, gravement accusé par son compagnon, Noudine Aït Hamouda, n’a pas encore réagi. Sont parti aussi continue à garder le silence, préférant ignorer les attaques répétitives du fils d’Amirouche.

Après l'éjection de Nordine Ait Hamouda, le RCD rallie le clan de Bouteflika

KABYLIE (Tamurt) - Après une longue tergiversation, le RCD en tant que formation politique ainsi que son ex-Président (qui garde toujours une mainmise de fer sur le parti) ont fini par faire leur choix : ils ont rallié le clan des Bouteflika

Nordine Ait Hamouda à BRTV : « Said Sadi a été arrosé en privilèges matériels par le DRS »

KABYLIE (Tamurt) - Le fils du Colonel Amirouche, Nordine Ait Hamouda, continue de livrer de fracassantes révélations concernant l’ex-président du RCD, Said Sadi. Dans une émission diffusée par Berbère télévision dans la soirée de vendredi à samedi dernier, Nordine Ait Hamouda a déclaré que le Général Tewfik ex-patron du DRS a octroyé un lot de terrain à Said Sadi à El Biar (dans l’Algérois) dans la capitale ainsi que de nombreux autres privilèges financiers en contrepartie de services rendus au DRS.

Kabylexit et brexit: la différence de deux politiques

(CONTRIBUTION DE MASIN AMMOUR) - Si les britanniques se démarquent de l'Union Européenne pour des raisons économiques et de souveraineté politico-sociale , celles des Kabyles sont humainement existentielles, focalisées sur les Droits de l'Homme et la démocratie et sont en phase avec les règles des ONG internationales telle Amnesty International ou Human Right Watch.

Suite à la pression populaire, le maire d’Azazga démissionne

AZAZGA (Tamurt) - Le maire d’Azazga a remis officiellement sa démission cette semaine au chef de daira, a-t-on appris de sources sûres. Le président de l’Assemblée populaire communale d’Azazga a fini par ne plus pouvoir faire face à la pression populaire qui dure depuis plus d’une année.

L’Etat algérien veut fermer les églises

Tizi Wezzu (Tamurt) - Après l’approbation de la nouvelle constitution algérienne, le pouvoir d’Alger revient sur sa décision concernant la liberté du culte. Pourtant dans cette dernière, la garantie de la liberté de l’exercice du culte n’a aps été omise ni annulée.

Le pouvoir algérien cherche l’embrasement en Kabylie

KABYLIE (Tamurt) - L’arrestation en cascade des centaines de congressistes du MAK aujourd’hui à travers plusieurs villes de Kabylie a provoqué une onde de colère au sein de la population. C’est la consternation générale. Les risques de débordements ne sont pas à écarter.

Selon le père du joueur décédé, Hannachi refuse de verser le salaire d’Ebossé

KABYLIE (Tamurt) - Si cette information venait à être confirmée, il s’agira d’un véritable scandale. En effet, qui peut oublier le décès dramatique de l’ancien attaquant de la Jeunesse sportive de Kabylie, Albert Ebossé le 23 août 2014 ?
- Advertisment -

Most Read