samedi, décembre 10, 2022

Daily Archives: Mai 9, 2017

Miss Kabylie ou le naufrage d’un complot contre la Kabylie

KABYLIE (Tamurt) - Pas du tout adepte des théories du complot qui fleurissent ici et là sur divers sujets et dont certaines sont tirées par les cheveux. Mais cette énième histoire de « Miss Kabylie » possède tous les ingrédients d’un complot ourdi contre la Kabylie. C’est bien connu, pour le pouvoir colonial raciste d’Alger, tous les bois sont bons pour allumer le feu entre Kabyles, avec la complicité agissante de certains de ses relais grassement rémunérés.

Rejet des législatives : un ras le bol civique

DÉCLARATION (Tamurt) - Comme attendu et ainsi que nous l’avions annoncé dans notre déclaration du 30 avril dernier, les élections du 04 mai 2017 ont été marquées par une très forte abstention. Si on s’en tient aux résultats officiels, plus de 62% des électeurs ont décidé de tourner le dos à ce scrutin, ce qui invalide de fait toute légitimité populaire à la nouvelle assemblée. Le pouvoir, en premier lieu, et la classe politique ayant participé à cette imposture électorale, en second lieu, sont aujourd’hui face à leurs responsabilités.

Débrayage au niveau des postes d’El Kseur à Sidi Aïch

VGAYET (Tamurt) - Suite à la suspension d’un syndicaliste de la vallée de la Soummam, les travailleurs des postes des localités relevant des communes d’El Kseur à Sidi Aïch, en passant par Amizour, ont observé un débrayage dans la journée du dimanche.

Le MSP premier à Mirabeau : Les islamistes au seuil de la Kabylie

TIZI OUZOU (Tamurt) - Pour la première fois dans l'histoire de la Kabylie, les islamistes ont réussi à se classer premiers dans une localité de la wilaya de Tizi Ouzou. Le danger est donc réel car au rythme où vont les choses, cette avancée de l'intégrisme et de l'obscurantisme-arabo-baathiste dans le pays de Matoub Lounes risque de se transformer en véritable menace.

le régime Algérien a soutenu Macron

ALGÉRIE (Tamurt) - Le régime algérien n'a pas caché son soutien direct au nouveau président Français, le jeune Emmanuel Macron. Ce dernier était, pour rappel, le seul candidat aux présidentielles, qui s'est rendu à Alger, dès le premier tour. Un déplacement qui a suscité plusieurs interrogations dans les deux pays.
- Advertisment -

Most Read