mardi, janvier 31, 2023

Monthly Archives: Mars, 2019

Bouteflika renonce, le système reste

ALGERIE (TAMURT) - « Il n’y aura pas de cinquième mandat et il n’en a jamais été question pour moi », explique Bouteflika, dans une lettre adressée aux Algériens. Prévue le 18 avril prochain, les éléction présidentielle sont reportées à une date ultérieure. Sur le champ, le premier ministre, Ahmed Ouyahia, a présenté sa démission. Il a été remplacé quelques minutes après par le ministre de l’intérieur, Noureddine Bedoui.

Bouteflika accueilli par une grève générale en Algérie et en Kabylie

ALGERIE (TAMURT) - C’est un pays complètement paralysé par une grève générale massivement suivie, hier dimanche, dans tout le pays que devait découvrir le président-candidat Abdelaziz Bouteflika en regagnant le territoire national après deux semaines passées dans un hôpital suisse. Désormais, après les centaines de marches observées un peu partout, la deuxième étape de la révolte citoyenne pacifique est la grève.

Personne ne parle des 130 jeunes kabyles tués par Bouteflika

KABYLIE (TAMURT) - Les 130 Kabyles tués par Bouteflika en Kabylie entre 2001 et 2003, ne sont évoqués par personne. Les Algériens qui sortent par milliers dans les rue n'ont jamais évoqué ces victimes, qui sont assassinés pourtant pour leur Algérie. Les victimes Kabyles sont complètements ignorées.

Les journalistes de « La dépêche de Kabylie » ont marché contre le 5ème mandat

KABYLIE (TAMURT) – Le roi n’est pas encore mort que déjà certains larbins du clan présidentiel ont changé de fusil d’épaule. C’est le cas du défenseur acharné et impénitent de Abdelaziz Bouteflika, Amara Benyounès.

Des millions d’Algériens répondent à Bouteflika : « Dégage ! »

ALGERIE (TAMURT)- Des millions d’algériennes et d’Algériens sont encore descendus dans la rue en ce vendredi 8 mars dans la majorité des villes algériennes. Un seul mot d’ordre revenait sur toutes les lèvres des femmes et des hommes qui ont manifesté en ce troisième vendredi consécutif : Non au cinquième mandat.

Manifestations des Algériens contre le régime, la manipulation à grande échelle

ALGERIE (TAMURT) - Des millions d'Algériens pensent qu'ils sont dans la rue pour changer leur régime. Ils ne savent pas qu'ils sont entrain de le renforcer davantage. Tout indique que ces manifestations ne sont qu'une manipulation de l'Etat algérien à grande échelle.

Guerre au FFS et silence radio au RCD

KABYLIE (TAMURT) - Les deux partis kabyles, les seuls qui sont vraiment opposant au régime, ne se sont pas vraiment impliqués de manière directe sur ce qui se passe en Algérie. Quelques-uns de leurs militants prennent part aux manifestations, mais ils ne sont pas les initiateurs de ces mouvements et ne font que suivre derière les foules algériennes, soi-disant en colère contre leur régime.

Les députés du FFS quittent le parlement, ceux de RCD refusent

KABYLIE (TAMURT) - Les 14 députés du FFS et ses deux sénateurs, ont décidé de quitter le parlement, selon un communiqué officiel de ce parti. La décision est motivée par la pression populaire qui demandent à tous les élus de quitter les assemblées de l'Etat algérien.

Dernière minute : Mokrane Ait Larbi quitte Ali Ghediri

ALGERIE (TAMURT) – Il s’agit d’un véritable coup de théâtre. L’avocat Mokrane Ait Larbi, directeur de campagne du candidat Ali Ghediri vient d’annoncer son retrait officiel et définitif du staff du général major à la retraite dont il était jusque-là le directeur de campagne.

Les Algériens demandent tous leurs droits sauf tamazight

ALGERIE (TAMURT) - Les manifestations quotidiennes en Algérie drainent des millions de citoyens. Ils réclament le changement de leur régime, ce qui est un droit absolu. Mais, aucun Algérien pour le moment n'a exprimé le moindre mot sur l'identité Amazighe.
- Advertisment -

Most Read