lundi, octobre 3, 2022

Daily Archives: Avr 8, 2019

Réaction de l’URK France ...

(COMMUNIQUÉ URK-FRANCE) - Les mois de février et mars 2019 auront marqué l’histoire de l’Algérie par les immenses marches des peuples d'Algérie contre le système dictatorial qui les a opprimés depuis 1962. Celles-ci ont commencé, en Kabylie, à Kherrata, le 16 février 2019, suivie par celle de Khenchla, trois jours plus tard, pour se généraliser le 22 février à toute l’Algérie. Ce n’est pas étonnant, si les medias algériens ne parle que de la date du 22 et taisent celle de Kherrata. Les falsificateurs de l’histoire sont habitués à ce genre de manœuvre. Ils se sont toujours appropriés le travail et les luttes du Peuple kabyle..

Kidnapping du Docteur Kamaleddine Fekhar et deux de ses enfants mineurs.

MZAB (COMMUNIQUÉ) - Le Docteur Kamaleddine Fekhar et deux de ses enfants mineurs ont été enlevés de force par des policiers devant son lieu de travail; ce matin. Il est rentré en grève de la faim.

Les militaires remplacent Bouteflika

ALGERIE (TAMURT) - C'est le retour à la case départ, en Algérie. Les militaires s'emparent complètement du pouvoir. La situation politique est même économique ne fait que s'aggraver. Les éternelles victimes sont toujours les populations. La Kabylie aussi sera très impactée et négativement par le régime militaire absolu.

Révolte contre le pouvoir : grève de 3 jours en Kabylie

KABYLIE (TAMURT) - La Kabylie est en grève générale depuis hier (dimanche) et ce, pour une période de trois jours afin d’exprimer son rejet de tout le système politique qui dirige le pays depuis l’indépendance ainsi que de ses supplétifs au sein d’une opposition de façade qui émarge, dans l’ombre, régulièrement dans les officines du même pouvoir.

Gaïd Salah interdit la capitale algérienne aux Kabyles, vivement la République de Kabylie

CONTRIBUTION (TAMURT) - La nébuleuse « révolution de Facebook » que manipulent les agents de la police politique n’accouchera, comme je l’ai prédit depuis son début, que d’une souris, voire de gros rats d'égouts couverts de bactéries. Agression contre les femmes, interdiction de critiquer la junte militaire, diabolisation des intellectuels, stigmatisation du drapeau amazigh et cerise sur le gâteau : prohibition aux Kabyles d’accéder à Alger, capitale de leur chère patrie, l’Algérie.
- Advertisment -

Most Read