mercredi, août 10, 2022

Daily Archives: Jan 19, 2013

Mali : un chef islamiste tué par des habitants de Gao

Selon l’AFP, des habitants de Gao (nord-est du Mali) ont tué aujourd’hui, samedi, un chef islamiste pour protester contre le meurtre d’un journaliste...

Déminage du site de Tiguentourine

La Sonatrach a annoncé que suite à la fin de l’opération de In Amenas, des artificiers de l’armée algérienne ont entamé une opération de...

fin de l’opération d’In Amenas : 23 otages morts, 32 terroristes abattus (Actualisé)

ALGÉRIE (Tamurt) - Entamées depuis jeudi dernier les opérations militaires, en vue de libérer tous les otages pris par les sbires de Mokhtar Belmokhtar au niveau du site gazier d’In Amans, dans le sud-est de l’Algérie, sont terminées. La situation s'est compliquée au fil des jours et des heures. Le sept derniers otages étaient condamnés. Ils ne pouvaient même pas négocier. C’est les autorités militaires algériennes, qui ont pris seules cette affaire qui a ébranlé le monde entier et qui ont refusé de négocier dès le départ. Un refus qui a suscité moult interrogations. Pourquoi Alger a préféré donner l’assaut au lieu de privilégier la voie des négociations ? Quant à l'armement récupéré, il est composé de 6 fusils-mitrailleurs (FMPK),21 fusils PMAK, deux fusils à lunettes, 2 mortiers 60mm avec roquettes, 6 missiles de type C5 60 mm avec rampes de lancement, 2 RPG7 avec 8 roquettes, 10 grenades disposées en ceintures explosives et des tenues militaires étrangères et d'un stock de munitions et d'explosifs.

fin de l'opération d’In Amenas : 23 otages morts, 32 terroristes abattus (Actualisé)

ALGÉRIE (Tamurt) - Entamées depuis jeudi dernier les opérations militaires, en vue de libérer tous les otages pris par les sbires de Mokhtar Belmokhtar au niveau du site gazier d’In Amans, dans le sud-est de l’Algérie, sont terminées. La situation s'est compliquée au fil des jours et des heures. Le sept derniers otages étaient condamnés. Ils ne pouvaient même pas négocier. C’est les autorités militaires algériennes, qui ont pris seules cette affaire qui a ébranlé le monde entier et qui ont refusé de négocier dès le départ. Un refus qui a suscité moult interrogations. Pourquoi Alger a préféré donner l’assaut au lieu de privilégier la voie des négociations ? Quant à l'armement récupéré, il est composé de 6 fusils-mitrailleurs (FMPK),21 fusils PMAK, deux fusils à lunettes, 2 mortiers 60mm avec roquettes, 6 missiles de type C5 60 mm avec rampes de lancement, 2 RPG7 avec 8 roquettes, 10 grenades disposées en ceintures explosives et des tenues militaires étrangères et d'un stock de munitions et d'explosifs.

Nouvelle coulée de limon à Illiltène (Tizi Ouzou) : – Vingt familles évacuées

La dernière coulée en date a été enregistrée, pour rappel, au mois de décembre dernier. Depuis le début de la saison hivernale, la population locale est en proie constante avec un climat de peur, de terreur et d’épouvante.

Fondation Tiregwa : Trois jours de rêve Amazigh à Tripoli (partie 1)

CONTRIBUTION (Tamurt) - "L’historique forum du droit constitutionnel des Amazighs de Libye tel que vécu par la fondation TIREGWA invitée pour expliquer le modèle canadien de la Co-officialité linguistique."
- Advertisment -

Most Read