dimanche, septembre 25, 2022

Daily Archives: Jan 17, 2018

Salem Chaker au sujet de « Yennayer »: Je n’aime pas les symboles ! Surtout en politique

Interview avec Salem Chaker (Tamurt) - Je n’aime pas les symboles ! Surtout en politique. Ils font partie de ces instruments d’aveuglement, d’abêtissement des peuples, qui permettent à des hommes politiques cyniques et opportunistes de conduire les foules comme on conduit les troupeaux de moutons – nehhren-ten am lmal agugam, dit-on en kabyle.

Le régime face au hic des policiers kabyles indépendantistes

KABYLIE (Tamurt) - Une nouvelle génération de policiers Kabyles se distingue par son amour pour leur pays La Kabylie, contrairement aux anciens dont la plupart ont toujours servi aveuglement au régime Algérien.  Certains ne cachent même pas leur soutien aux MAK plus récemment à l'URK, même si la plupart continue à ne pas afficher leur appartenance à la mouvance indépendantiste Kabyle pour des raisons évidentes. 

Départ en série des harrags de Kabylie vers l’Espagne

KABYLIE (Tamurt) - Au moins cinq petits chalutiers et clandestins ont quitté les côtes Kabyles pour atteindre clandestinement les îles de Mayork, en Espagne, ces trois derniers mois. Le port de Dellys, à l'extrême Ouest de la Kabylie, est, dans la plus part des cas, le départ de ces "grilleurs de frontières".  Les cinq départs, dont une vingtaine de jeunes pour chaque  barque, ont heureusement atteint saint et sauf les côtes Espagnoles.

Où va la Kabylie ?

KABYLIE (Tamurt) - Émeutes à l’université, Hold-up visant une agence postale, route nationale barrée par des citoyens mécontents ce mardi, grève de plus de 2 mois des enseignants de lycées, le siège du rectorat de l’université fermé et des grèves dans plusieurs départements, hausses vertigineuses des prix de tous les produits alimentaires et autres et des salaires qui stagnent depuis plus de vingt ans, etc… Tout ça se passe dans une partie de la Kabylie, à savoir la wilaya de Tizi Ouzou.

Algérie : Une instance religieuse pour surveiller les banques publiques

ALGÉRIE (Tamurt) - Le président du Haut Conseil islamique (HCI), Bouabdallah Ghlamallah a annoncé, lundi à Alger, la création prochaine d’une instance religieuse pour accompagner les établissements bancaires dans la pratique de la finance islamique, composée de spécialistes en jurisprudence dans le domaine de la transaction financière et experts économiques.

Yidir, les septuagénaires kabyles et Lwenas Matoub

CONTRIBUTION (Tamurt) - Hamid Cheriet, Yidir, ou Idir pour les plus complexés, est libre de chanter là où il veut, de divertir celui qu'il veut et d'encaisser en contrepartie de gros chèques. C'est son gagne-pain et tant mieux pour lui! Cependant, les septuagénaires kabyles de sa génération qui montent au créneau pour le défendre et qui essayent d'interdire aux plus jeunes de le critiquer, sous le prétexte fallacieux qu'il est un symbole, sont en rupture avec leur époque. Comme l'avait souhaité Lwenas Matoub, les jeunes kabyles veulent tout simplement être eux-mêmes et s'affranchir de la culture du « quémandage » chère à Yidir et ses congénères.
- Advertisment -

Most Read