jeudi, octobre 6, 2022

Daily Archives: Mar 16, 2018

Temoignage de Hamrani Mouloud: « Les entraves à notre liberté »

KABYIE (Tamurt) - Le 10 mars matin, une brume épaisse cédait lentement place aux premiers rayons de soleil. Je me rendais normalement pour participer au premier meeting pacifique du l’URK. La répression que subissent les militants, kabyles dont je fais partie puisque je suis moi aussi spolié de mes droits, était l’objet de notre rassemblement. Aussitôt les pieds posés en ville, vers 10H qu'un véhicule de police s'arrêta à ma hauteur. Suivi juste après d’un deuxième véhicule duquel  deux policiers en civile me demandent de monter.  J'ai essayé de résister mais en vain. On m’a confisqué mon téléphone et transféré au commissariat numéro 3

Tizi Ouzou : La librairie Cheikh ou le refuge des écrivains

CULTURE (Tamurt) - Dans la wilaya de Tizi Ouzou, la librairie Cheikh, qui est la plus ancienne de la région, est une véritable maison des écrivains et des lecteurs férus de livres, tous genres confondus. La librairie Cheikh de Tizi Ouzou est incontestablement le lieu qui a été visité par le plus grand nombre d’écrivains de tous horizons. Et pour cause, son gérant, Omar Cheikh, un grand amoureux de la littérature et de la culture, est demeuré un fidèle du livre malgré toutes les tempêtes qui ont secoué ce créneau en Algérie notamment durant les années de sang où la majorité des écrivains se sont éclipsés et où il n’était du tout pas évident que le livre ou un écrivain fasse parler de lui.
- Advertisment -

Most Read