mardi, décembre 6, 2022

Monthly Archives: Mars, 2019

Et si les Kabyles prennaient leur destin en main

KABYLIE (TAMURT) - Que peut-on attendre d'un régime qui vit ou qui survit d'un coup d'Etat à un autre? Jusqu'à quand les Kabyles attendront du régime d'Alger une gouvernance vraiment démocrate? Ce n'est pas pour demain ni pour les dix siècles à venir, de toutes façons.

Algérie : Abdelkader Bensalah remplacera Bouteflika pendant 45 jours

ALGERIE (TAMURT) - Après l’annonce de la destitution de Abdelaziz Bouteflika en conformité avec l’article 102 de la Constitution, par le général Gaid Salah, numéro 1 de l’Armée algérienne, Le Conseil constitutionnel s’est réuni en extrême urgence en fin d’après midi pour valider et confirmer le constat sur l’incapacité de Bouteflika à garder son poste.

Le conseil constitutionnel déclenche la procédure de destitution de Bouteflika

ALGERIE (TAMURT) - le chef de l'état-major de l'armée demande que le président Bouteflika soit déclaré inapte. C'est le Conseil constitutionnel qui est habilité à déclencher la procédure de destitution du chef de l’État.

Les Algériens ne veulent pas de Kabyles dans le futur régime

ALGERIE (TAMURT) - Jamais un Kabyle ne deviendra Président en Algérie. Jamais, comme indiqué par Matoub Lounès, dans son dernier album, et Ferhat Mehenni dans plusieurs de ses interventions. Les Algériens ne veulent pas entendre parler d'un kabyle pour diriger leur révolution ou ce qu'ils appellent "une période de transition".

Tizi Ouzou / des milliers de travailleurs à Sidi Said : « Dégage ! »

KABYLIE (TAMURT) - Les vingt et une dairas de de Tizi Ouzou sont paralysées depuis hier par une grève générale ayant touché toutes les activités relevant du secteur étatique. Un débrayage qui se poursuivra encore aujourd'hui et demain. En outre, une marche ayant rassemblé des dizaines de milliers de personnes a ébranlé la ville.

Pourquoi les diplomates algériens ne soutiennent pas les manifestants

ALGERIE (TAMURT) - Le soulévement populaire en Algérie, soutenu dès les premiers jours par des cercles du régimes, comme la presse étatique, la police et même par des juges et des procureurs, laisse planer des doutes.

L’Algérie sans gouvernement depuis 14 jours

ALGERIE (TAMURT) - Quatorze jours après la démission de l'ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia et son remplacement par Nourredine Bedoui l'équipe gouvernementale de ce dernier tarde à voir le jour. L'Algérie est donc sans gouvernement depuis deux semaines, ce qui ne fait qu'exacerber la crise et bien malin celui qui pourra pronostiquer, avec exactitude, l'issue.

Karim Tabbou, populisme, opportunisme et connivence avec le général Toufik

CONTRIBUTION (TAMURT) - J'ai visionné avec effroi la vidéo dans laquelle Karim Tabbou s'en est pris au drapeau fédéral amazigh dans un lieu symbolique : l’université de Da Lmulud à Tizi-Wezzu. Au moment où les Arabes algériens « tolèrent » cet emblème, un Kabyle fait son cinéma et se permet de le torpiller sous prétexte qu'il nous faut juste un seul et unique drapeau.

Crise politique en Algérie, le Polisario en sursis

ALGERIE (TAMURT) - Tout le monde, en Algérie, parle des richesses naturelles bradées par les décideurs comme le gaz naturel que l'Algérie offre gratuitement à la France depuis l'indépendance. Mais de l'autre gouffre qui aspire l'argent public des contribuables algériens, depuis 1975, le Polisario en l'occurrence, organisation dénommée République Sahraouie Arabe, personne n'en souffle mot.

Vers la radicalisation du soulèvement en Algérie

ALGERIE (TAMURT) - Devant la persistance du pouvoir de Abdelaziz Bouteflika à ne pas céder facilement et entretenir le suspense jusqu'au 28 avril prochain qui représente la fin officielle du quatrième mandat, des informations circulent de plus en plus en Algérie sur le passage imminent à d'autres actions plus musclées dans les prochains jours.
- Advertisment -

Most Read