Arezki Ait-Larbi dénonce…

3
1790
Arezki Ait Larbi
Arezki Ait Larbi

TAMAZGHA (TAMURT) – Arezki Ait-Larbi, ancien détenu du printemps berbère et militant de la cause berbère, a dénoncé, hier, l’emprisonnement de Nordine Ait Hamouda, de Bouaziz Ait Chebib, de Hamou Boumedine et des autres militants indépendantistes.

Arezki Ait Larbi souligne que la répression vient de franchir un nouveau cap et d’allonger la longue liste des détenus d’opinion : cinq militants politiques viennent d’être placés sous mandat de dépôt par le juge d’instruction de Draa El Mizan (Tizi Ouzou) : Hammou Boumdine, Bouaziz Ait Chebib, Belaid Amar-Khodja, Boussad Becha et Hocine Azem. Leur seul crime : avoir exercé pacifiquement leurs droits citoyens. « Le sort de Nordine Ait Hamouda, arrêté hier à la suite d’une conférence au Café littéraire de Tichy (Bougie) et présenté aujourd’hui au parquet de Sidi Mhamed (Alger), est encore inconnu », ajoute Ait Larbi dont la déclaration a été rendue publique avant l’annonce de l’incarcération de Nordine Ait Hamouda à la prison d’El Harrach.

Arezki Ait Larbi a rappelé que les contradictions se règlent par le débat démocratique et tout projet politique est légitime dès lors qu’il s’exprime pacifiquement. « Cette escalade grosse de risques appelle à une extrême vigilance, pour déjouer les provocations criminelles qui poussent au désespoir, à la haine et à l’affrontement. L’urgence est à la solidarité fraternelle avec les détenus et leurs familles ; elle doit s’exprimer avec lucidité et détermination », conclut Arezki Ait Larbi.

Tarik Haddouche

3 Commentaires

  1. Le choix civilisationnel s’est imposé de lui même, en rompant l’ambiguité liée à cette hypocrisie d’une « algérie plurielle sous le joug arabislamique le triptyque – arabité-islamité- Amazighité-, est de fait impuissant devant le vrai choix identitaire sous-jacent. La « oumma » et l’islam ne sont pas neutres ils sont les conquérants et le reste du monde n’est toléré que dans la mesure où il assume la suprematie de l’islam et donc de l’arabité sur le reste. C’est ce non-dit qui crie au monde la fin du féodalisme islamique en Afrique du nord. La voctoire est d’aboutir à la vérité matérielle et politque est dans le fait que la superposition identitaire par islam interposé devient le féodalisme politque, une sorte de colonisation halal qui hierarchise les valeurs que cette lutte a mis à nu de façon à rendre palpable que ce qui est vendu comme strates islamique pseudo-culturel et cultuel est en fait se capitalise dans la praxis comme féodalisme d’une caste minoritaire sur le grand nombre des hommes et femmes. Morale, les valeurs sont les traits d’union entre les hommes et groupes, un compromis sur les valeurs est un purgatoire or l’archiecture « constitutionnelle » actuelle cimente et consolide cette hierarchisation, ce qui rend de fait illisible le pays et place le peuple dans la schyzophrénie où l’on est sensé etre citoyens en amputant ses propres valeurs au profit de l’islam étatique, ce qui feint la neutralité en mystifiant et relativisant la perception des valeurs, ce que la réalité met au vu et au su de tous. Tharyel après avoir consommé toutes les excuses formelle s’était déclarée clairement: akmetchagh thevghidh negh thoughidh.

  2. Où sont les intellectuels Chaouis, Mozabites, Oranais, Algérois,… ? De l’Est, de l’Ouest, du Sud et de partout? Où sont ces « universalistes » quand ils se trouvent en Occident et qui redeviennent les pires des conservateurs-obtus dès qu’il s’agit de parler de liberté en Algérie? Où sont-ils? Où?

  3. La volonté de puissance du pouvoir dictatorial araboislamique s’étale avec son visage le plus hideux pour imposer son idéologie ébréchée, enfarinée d’arriération morbide et d’arbitraire crapuleux.
    Autrefois, ils sont arrivés en essaims de sauterelles dévastant tout sur leur passage, pour finalement imposer bessif à coups de sabres et de cimeterres leur doctrine mythologique supposément de révélation divine, Comme si dieu n’avait rien d’autre à faire au bout de milliers d’années de présence sur Terre de «ses créatures», pour enfin leur révéler sa présence et sa Volonté par le biais de «messagers désignés». Comme si ce point géophysique ne représentant même pas un millionième d’angström à l’échelle de l’Univers devenait l’incarnation sacrée de son centre. L’ignorance crasse dénature la réalité des choses et ces abrutis apprentis dictateurs ne peuvant résoudre les problèmes sociopolitiques, ni économiques ni tout autre ordre, s’inventent toutes sortes de fourberies et de tartufferies pour durer et se perpétuer. Ils ne leur reste alors que le recours à leur pseudo-justice qu’ils manipulent comme des sabres pour faucher toute voix discordante.
    Le rejeton bandit du barzidane 5% dealer de cocaine est libre comme le vent et des gens honnêtes et pacifiques sont derrière les barreaux. C’est ça l’ângiri nouvelle araboislamique qui vous dit à tous : Merde à votre démocratie, merde a vos libertés, merde a votre identité, à votre langue, à votre culture, à votre amazighité ontologique. La fracture n’a jamais été aussi exprimée, aujourd’hui elle est une faille séparant des plaques tectoniques irréconciliables.
    Qu’on se rappelle que ce pouvoir inique a tiré avec des balles réelles sur des manifestants pacifiques.
    A la diaspora d’alerter et solliciter sans relâche les instances internationales sur les dérives de ce pouvoir de bandits mafieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici