Bougie : Les militaires investissent la région

7
376

BOUGIE (Tamurt) – La région de l’Est de la wilaya de Bougie a été investie, depuis quelques jours, par les militaires. Des bataillons sont positionnés dans les montagnes d’Ait Smail, Tamridjt et Ait Bouissi, dans la commune de Tizi N’berber alors que d’autres ont élu domicile dans les campings familiaux de la société Naftal à Aokas et aux alentours de la commune de Darguina.

Certains citoyens imputent ces renforts militaires à une information faisant état de la présence, dans la région, d’un groupe de terroristes estimé à près de deux cents éléments. Réalité ou fausse information ? Ce qui est sûr, c’est que les services de sécurité se redéploient dans la région en multipliant, entre autres, les barrages de contrôle sur la route nationale n° 9, menant de Bougie à Sétif, en sus de ceux parfois installés au niveau des chemins communaux comme c’est le cas de celui qu’on érige, de temps à autre, sur le chemin menant du quartier de Tala Khaled (Aokas) à Tizi N’berber via Timeerest.

La population est convaincue qu’effectivement l’information de la présence de terroristes est juste du moment que le wali qui avait effectué une visite à Sidi Ali Lebher et Aokas, le mardi, a été accompagné, pour la première fois, par trois véhicules de la gendarmerie alors qu’habituellement seule la police lui assurait la protection lors de ses sorties en zone urbaine.

Amaynut

7 Commentaires

  1. On a bien compris le manège d’état, tous ça pour mieux structuré les actes terroristes en Kabylie, mes amis ouvrez les yeux c’est pis que le colonialisme…………. à médité.

    vive la Kabylie libre

  2. c’est un coup monté par la muette ,à la proche des élections et surtout que l’idée de l’autodétermination fait son chemin chez la population Kabyle.Je suis m^eme sur qu’ils sont pris de panique.Il-y-a des voix qui revendiquent leur identité d’une façon persistente …! Mr Idir qui èté en retrait a pris conscience de la ligitimité des revendications des Kabyles et il a pris fait et cause pour Ferhate.Il le dit dans son interview que je veux ^etre algerien à part entiére et il rajoute que chacun doit prendre ses réponsabilités…!comprend qui veux.Le pretexte du wali de la police et la gendarmerie ne tient pas debout.Ils ont laissés IDIR s’exprimer pour faire semblant de faire croire que l’Algerie est un pays démocratique,mais en sous main ils déroulent toute une armada pour semer la peur..Voir le probléme des Mozabites et des arabes,cela nous renseigne sur le machiavélisme de l’état mafieux.Balek atamnem ighraven,d’ouchanene…!

  3. sil veulent la guère vont l’avoir…CHICHE qu’ ils nous frappe ça se passera jamais comme avant on 2001….comme il a dit notre president DA ferhat…ca sera DE la lègitime DE dèfense et surtout il ne faut pas nous sous estimè ……

  4. Azul fellawen,

    Une information récente, confirme la venue progressive de combattants mercenaires terroristes en Tunisie ; qui agissaient en Syrie.

    Déjà installées en Libye, et au Mali ; ces bandes armées par le Qatar et l’Arabie saoudite, puis encadrées et entraînées par le bloc occidental , forment depuis quelques mois des bataillons aux frontières de l’est de l’Algérie.

    Il n’est pas inutile de rappeler un premier test du dispositif de sécurité, effectué par ces groupuscules lors de l’attaque du site d’hydrocarbure de d’In Amenas.

    Mais revenons à une période moins récente, qui se situe à la fin de la décennie noire. Celle dont l’ancien conseillé durant 20 années auprès de l’émir du Qatar (Abdelaziz Bouteflika), a initié sous le nom de la concorde civile.
    Un effet produit par la concorde civile de l’agent Bouteflika au service des Qataris, n’a pas vraiment été mis en avant :
    La concorde civile, à permis aux terroristes, de ne plus être pourchassés, puis d’être protégés, et pris en charge financièrement par le régime d’Alger.
    Inactif militairement, ces terroristes n’ont pas changé d’opinion politico-religieuse, ni d’objectif de conquête. Ces années de tranquillité ont permis à ces troupes de se réorganiser, et de fournir la logistique (transport, refuge, étude du terrain algérien, renseignements) aux troupes qui sont en train de s’amasser aux frontières.

    Les frontières étant bien trop grande pour être surveillées, elles sont en réalité de grandes passoires, et passe inaperçu, pour qui prend le temps de s’organiser.

    Béjaïa, de par sa position géographique, devient de fait un site d’accueil et de transition parfait en provenance de la Tunisie et en direction du centre de décision qu’est la capitale Algérienne. Observez ce qu’il se passe en Syrie, Damas est visée quotidiennement.

    Ajoutons à cela, le fait que l’armée est éparpillée ici et là aux frontières de l’est pour contrer les infiltrations provenant de Tunisie (965 Km de frontières) et de Libye (982 Km de frontières), au sud pour les infiltrations provenant du Mali (1376 Km de frontières) et du Niger (956 Km de frontières), à l’ouest pour les infiltrations provenant du Sahara occidental (42 Km de frontières) et pour surveiller les trafiquants multi-cartes provenant du Maroc (1559 Km de frontières).. N’oublions pas la zone côtières de 1622 Kilomètres. Soit 7502 kilomètres de frontières à surveiller

    Les effectifs de l’armée algérienne sont de 511 000 soldats tout grades confondus. A cela, soustraire les administratifs, les logisticiens (transport, entretien du matériel et stockage), les officiers qui ne sont pas sur le terrain.

    Peut on réellement surveiller des frontières aussi immenses avec aussi peu de personnes ?

    L’ennemi du régime dictatorial est déjà installé et répartie sur tout le territoire, au sein de la population depuis plusieurs années. Ils passent inaperçue puisqu’ils sont algérien.

    L’Algérie à effectuer des manœuvres en coopération avec l’Otan, qui disposent d’une idée assez claire de l’état des forces armées algérienne, et de ses capacités réels, donc de ses failles.

    Il va sans dire que la Kabylie n’est pas l’objectif des militaires qui s’y installent en ce moment.
    Cependant, si au passage l’armée peut nous pourrir la vie, il est certain qu’elle en profitera.
    L’inquiétude vers laquelle devrait se porter les Kabyles, serait plutôt de réfléchir dès à présent à l’après Algérie.

    En effet, après l’Irak, la Libye, l’Iran qui a capitulé et la Syrie qui en état de « mort cérébrale » ; l’Algérie reste un des rares opposants que l’axe Atlantiste (Bloc occidental, Israël, Arabie saoudite et Qatar) souhaite mettre au pas en la balkanisant.

    Le régime, malgré une armée d’apparence puissante, est perdue. Le régime d’Alger va tomber.

    Amazigh de Tamazgha centrale, il devient urgent que vous vous organisiez dès à présent, sur le modèle de prise de décision que pratiquait nos ancêtres (Tajmaät).

    Il n’y aura plus bientôt de pouvoir central. Le système d’approvisionnement va être fortement perturbé, et vous ne produisez pas votre nourriture. Il est temps d’en stocker.

    Pour votre sécurité, l’armée n’aura que comme option, de distribuer des armes à la population, à ce moment là vous ne combattrez qu’après les militaires, si ils sont là. C’est à leur tour de devenir la chaire à canon, et surtout de s’affaiblir afin que nous puissions reprendre notre souveraineté immédiatement après la chute du régime.

    Pour votre santé, pensez à stocker les médicaments pour les malades chroniques.

    Pour l’énergie (hydrocarbures et électricité), cela deviendra très délicat.

    Pour l’eau, conservez le peu de carburant qui permettront au groupes électrogènes de pomper l’eau.

    Seul la solidarité ancestrale, qui fait partie du gène Kabyle, sera la solution.

    Si en 1938, je vous aurais dis que le monde entrerai dans une guerre génocidaire, vous m’auriez traité de fou, n’est ce pas ?

    • « Béjaïa, de par sa position géographique, devient de fait un site d’accueil et de transition parfait en provenance de la Tunisie et en direction du centre de décision qu’est la capitale Algérienne. Observez ce qu’il se passe en Syrie, Damas est visée quotidiennement »
      Il faut revoir votre carte géographique M machin, Bougie n´a rien avoir Avec sakyet sidi Youcef, je ne vois pas comment des malfaiteurs etrangé soit acosté dans cette ville, hors les batard comme darkis et de salodat acheminé du l´est et du l´oust du pays afin de montré leur muscle en kabylie, alors que sellal destribu la cagnotte dans les endroits oú ces gens lourdement armé venu.
      Laisse la kabylie dansé sur un seul pied, alors que les autres se forme en armée, ils vous montre leurs bitte, ca viendra un jours, ils vont vous enculé un par un en plus chez-vous !

  5. Si les troupe du régime s´embourbe dans la montagne de la kabylie(ca serait une guerre injustfié donc perdu d´avence),un moment propice pour la force royale de Mouhamed 6. non seulement le sahara occidental qui sera une peine perdu pour le régime algerien mais aussi, la carte géographique issue des accords d´Évian qui serait imputé de Tindouf et Bechar en faveur du royaume chérifien.

    • Le régime algerien voit tout comme dans les rites arabo-islamiste le sahara comme un symoble du pouvoir, le lait de chemelle(ighi) avec la datte, le président neuf algerien parexemple pour prêté le serement , il a doit passé par deux etapes, 1)juré sur le couran, 2) prendre un verre du lait de la chemelle avec la datte. Les francais c´est le contraire, le symbole le plus redoutable de leur pouvoir, c´ est la bombe atomique(les francais fous de l´auraniume), le premier essaye de leur bombe a été effectué dans le sahara(ragane), sans doute les pauvres chameaux de l´epoque avait subit les déchets radioactive dégagé dans l´air par la détonation de l´essaye de l´auranium enrichie. jusqua nos jours la france officielle au nom secret de défence n´a donné aucun détaille sur le déroulement de ses essayes dans son ex ancienne colonie!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici