Bouzeguene : le maire sous contrôle judiciaire

0
1549
Rachid Oudali, maire de Bouzeguene
Rachid Oudali, maire de Bouzeguene

KABYLIE (TAMURT) – Le président de l’Assemblée Populaire Communale (APC) de Bouzeguène, 60 kilomètres à l’est de Tizi Ouzou, a été placé sous contrôle judiciaire. Il s’agit de Rachid Oudali.

La persécution des militants se poursuit donc à un rythme implacable et inquiétant. En plus de l’incarcération d’un nombre important de militants, dont des indépendantistes, des partisans du RPK, l’ex-député Nordine Ait-Hamouda et tant d’autres, cette fois-ci, il ne s’agit pas d’une arrestation mais d’une mise sous contrôle judiciaire. Selon les responsables du Comité national pour la Libération des Détenus (CNLD), Rachid Oudali, Président de l’APC de Bouzeguene a été placé sous contrôle judiciaire le mercredi 7 juillet 2021 par le juge d’instruction du tribunal de Ouacif. Les raisons de cette mise sous contrôle judiciaire ont trait à la position catégorique de Rachid Oudali consistant en son refus d’organiser les élections présidentielles du 12 décembre 2019.

Il faut rappeler en outre que Rachid Oudali a été le premier Maire à adresser un courrier officiel au juge en 2019 refusant l’organisation des élections présidentielles. Il a été entendu la première fois le 23 Septembre 2020 par le juge d’instruction du tribunal d’Azazga.

Idir Tirourda

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici