Démission d’Ahmed Ouyahia de la tête du RND : Un non-évènement en Kabylie

8
455
Ahmed OUYAHIA

ALGÉRIE (Tamurt) – L’annonce faite ce matin du retrait d’Ahmed Ouyhaia de son poste de secrétaire général du Rassemblement National Démocratique (RND), information largement commentée par les réseaux sociaux et la presse électronique, n’a suscité aucune réaction en Kabylie.

L’homme fort du régime militaire d’Alger était à la tête de cette formation depuis 1999, soit deux années après sa la création de ce parti par Mohamed Betchine qui avait placé à a sa tête Benbaibèche « détrôné » par Ouayahia en 1999.
Les citoyens Kabyles n’ont pas cherché à comprendre quelles sont les motivations ou bien les raisons du départ d’Ouyahia, le Kabyle de service le plus proche du sérail.
Certains parlent de sa contestation par ses militants de base, d’autres parlent de sa préparation des prochaines présidentielles. « Y aura aucun changement, Ouyahia ou un autre, ils sont tous pareils !», commente un « ancien » apostrophé à ce sujet dans un café durant cet après-midi à la capitale du Djurdjura.
Le dirigeant du RND, dont le parti a toujours été appelé « le bébé moustachu » par le commun des Algériens et les observateurs, avait soutenu toutes les démarches du pouvoir depuis 1995, année de son intronisation comme premier ministre. Un poste qu’il a occupé à plusieurs reprises.
Issu de la région de la haute Kabylie, c’est de ses propres mains qu’il avait signé la loi sur l’arabisation générale des institutions algériennes en 1997. Le 24 juin 1998, lors de l’assassinat du chantre de l’Amazighité Matoub Lounès, il le comparait aux autres victimes du terrorisme qui ont été tuées le jour même à Boussaâda. Il a aussi sur le dos l’emprisonnement injuste de milliers de cadres sous le fallacieux prétexte de l’opération « main propres ». C’est sous son règne comme ministre de la justice que 126 jeunes Kabyles ont été assassinés par les propres armes des services de sécurité, et plus de 1500 handicapés à vie, durant les évènements du printemps noir, entre 2001 et 2003. Aucun gendarme ni responsable n’a été sanctionné.

Les évènements de Kabylie restent la tâche noire dans la carrière d’Ahmed Ouyahia. Même le terrorisme, étrangement, est éradiqué dans toute l’Algérie…..sauf en Kabylie.

Izem Irath

8 Commentaires

  1. je me souviens notre president de L’ANAVAD sur le plateau de berbere TV a déclaré: Ahmed ouyahia ne sera jamais président de l’Algerie quelque soit sont poste de KDS, il finira par être lâcher une fois ceux qu’ils l’utilisent ont atteint leurs leurs but. tout simplement parce que il est KABYLE. Mr le Président de L’ANAVAD avait raison. Vive Le GPK.

  2. C’est le sort reservé à tout traitre de leur vraie patrie, comme le cas de ce ahmed ouhya. Leurs chefs les jettent dans la poubelle une fois ils ont comis leurs sales besognes.

  3. Maintenant, mettons-lui sur son front  » thaziva » que lui prédisait Matoub.

    PS; Thaziva était un ornement que portaient jadis sur leur front les femmes répudiées…

    • ab Divertissement bb est aussi un terme pascalien, qui nomme, dans les Pense9es, la me9lancolie cacarte9ristique de l individu de9chire9 entre l eatre et le paraeetre, entre une solitude profonde et les jeux et contraintes de l ordre social. Les fragments pascaliens consacre9s au divertissement, parodie9s et parfois commente9s par Nietzsche dans Aurore et Le Cre9puscule des idoles, de9veloppent une analyse de l humanisation de l ide9al social et esthe9tique, de ce que Nietzsche appelle ab la vanite9 de l espe8ce bb. Mais le divertissement ou le de9lassement nietzsche9en est tout autre. Milad Doueihi, .

  4. Bon débarras, à mes yeux,Ouyahia est pire qu’un arabe de souche, il a vendu, trahi, tirer et laisser tirer sur la kabylie et les Kabyles. Il peut lui arriver ce qu’il veut et il méritera sûrement pire. les kabyles s’en rappellent, ils ne sont pas séniles, le pardon ne lui sera pas accordé.
    PS**Quelqu’un peut-il dire à Da Ferhat, d’arrêter de s’exposer comme ça tout seul au vu et au su de tous.
    Plein de gens jaloux et hostiles à lui et à sa politique d’autonomie pour la Kabylie auraient pu lui nuire.
    Je m’explique.
    Je vis en Suisse, en visite à Paris avec mes enfants pour le réveillon, quel ne fut mon étonnement et plaisir, je l’avoue, quand je l’ai croisé rue de Magenta vers 21h00, à se promener seul, malgré les risques.
    La kabylie et nous, avons besoin de toi, mass Ferhat, alors un minimum de précautions ne serait pas de trop.
    Merci et vive la Kabylie.

  5. Encore un Kabytcho qui doit être jugée pour haute trahison pour avoir activement participer au génocide contre la nation kabyle et tous les peuples amazighs nord-africains!

    Ce Kabytcho du diable est un traître criminel au service du colonialisme génocidaire de la Francarabie!

    Vive la Kabylie indépendante!!!!!! Vive Tamazgha indépendante!!!!

  6. oui, le prophete matoub louenes avait deja parlé de tout ca… ce n’est pas un miracle y’aura d’autre kabyles de services qui suiveront le tors de hmed ouyaya…maidit ceux qui ont participé au sang de notre prophete matoub, leurs tors sera comme celui de juda l’escariote….ouyaya est un miroir de tout les kabyles de services..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici